La Ligue 1 reprend ses droits ce week-end. L’Olympique Lyonnais démarre son championnat dimanche contre Amiens, alors que le doute plane toujours sur la composition de l’effectif qui sera à disposition de Bruno Genesio, le mercato n’étant pas terminé. Le technicien des Gones y voit tout de même un peu plus clair sur certains dossiers, notamment le cas Nabil Fekir. « On sait que ce sont les Anglais qui ont la plus grande puissance financière, donc le fait que le mercato soit fermé là-bas, c’est plutôt rassurant. Je pense que le fait de participer à la Champions League est important pour convaincre Nabil de rester et d’autres. Mais tant que rien n’est définitif, je ne préfère pas avoir d’avis tranché. Il est heureux, s’entraîne bien, dans le projet collectif, je ne suis pas à sa place mais moi je compte sur lui, dès la semaine prochaine, j’ai discuté avec lui, une bonne discussion », a-t-il indiqué face à la presse ce vendredi.

Outre le champion du Monde 2018, le coach de l’OL semble aussi confiant sur le fait de conserver et même de prolonger le défenseur brésilien Marcelo. « On a beaucoup échangé, c’est vrai. On a tous fait un bout de chemin. Mon président a su faire ce qu’il fallait pour satisfaire les demandes de Marcelo. C’est important, c’est un joueur qui a stabilisé la défense la saison dernière. C’est important de le conserver avec nous », a-t-il expliqué au sujet de son central. Pour ce qui est de Rafael, en revanche, tout reste ouvert. « Je ne peux pas répondre à ça aujourd’hui. On a trois latéraux actuellement, c’est beaucoup pour une saison, c’est difficile à gérer pour le staff et les joueurs. L’idée, c’est d’en conserver deux. On va essayer de trouver une solution qui satisfasse tout le monde. Un départ de Marçal ? Ce n’est pas dans mon esprit », a-t-il confié.

Un défenseur central toujours espéré

Autre incertitude, le dossier Myziane Maolida (19 ans). Le jeune attaquant formé au club semble compter pour l’entraîneur de l’OL. Seulement, il dispose d’offres sérieuses, notamment en provenance de l’OGC Nice, prêt à le recruter définitivement. « Pour l’instant, je n’ai pas d’infos en ce sens-là. J’ai aussi discuté avec lui. Pour l’instant, Myziane est à Lyon. Moi, je ne suis pas favorable à un départ, on verra. Je pense qu’il a un gros potentiel, qu’il n’a pas toujours démontré, mais, par bribes, on voit des choses en match et aussi à l’entraînement qui laissent penser qu’il a un bel avenir d’attaquant, de grand attaquant », a-t-il lâché au sujet de la jeune pousse lyonnaise. Le tour d’horizon des départs effectués, Genesio s’est ensuite penché sur les possibles arrivées au Groupama Stadium d’ici le 31 août, minuit.

« Un défenseur central ? C’est toujours d’actualité. Ça fait partie des efforts qu’on souhaite faire pour renforcer notre effectif, mais on ne veut pas faire n’importe quoi en termes de recrutement et d’investissement. Il faut que le joueur vous apporte quelque chose en plus. Si on n’arrive pas à faire les joueurs ciblés, ça ne sert à rien de recruter pour recruter. On a plusieurs possibilités », a-t-il résumé sans donner de noms, revenant sur l’échec Yerry Mina (23 ans), qui a finalement préféré l’option Everton. « C’est son choix. J’aurais préféré qu’il prenne une autre décision. Maintenant, il a dû estimer que c’était mieux d’aller à Everton qu’à Lyon. C’est fait. On passe à autre chose », a-t-il conclu. L’été promet d’être encore chaud à Lyon !