Restera, restera pas ? La question de l’avenir de Nabil Fekir est sur toutes les lèvres à Lyon. Le joueur a un bon de sortie et Liverpool était même tout proche de le recruter mais les négociations ont trop duré et l’OL a fini par mettre fin à ce feuilleton. Sauf que quelques jours plus tard sur LCI, Jean-Pierre Bernès relançait le dossier. « Fekir ? Il n’a pas signé parce que... ce n’est pas fini. Ce n’est pas fini l’histoire, vous allez voir ! » Et en effet, le joueur ne semble pas tout à fait résolu à faire une croix sur son transfert.

Alors que Jean-Michel Aulas était de passage à Istra dans le camp des Bleus au début de la Coupe du Monde, Fekir a été interrogé sur la venue de son président. « Non, on n’a pas du tout parlé avenir avec le président. Ça m’a fait plaisir de le voir, il a assisté à l’entraînement. On n’a pas du tout évoqué le sujet de mon avenir. (...) Vous savez, je suis en équipe de France, je suis bien, je suis heureux, je ne suis pas ici pour parler de ma situation personnelle. » Mais en coulisses, les choses s’agitent.

« Fekir suscite l’intérêt d’autres clubs, pas seulement du Real Madrid »

Toujours présent en Russie, le président de l’OL a accordé un entretien au média russe RT et à sa branche française. Il est revenu sur le cas Nabil Fekir et a donné de nouvelles informations. « Il était prévu que Nabil puisse partir à Liverpool, je lui avais donné un feu vert. Les choses ne se sont pas faites car elles ont trop duré. Nabil est un joueur exceptionnel. Il l’est sur le plan de l’efficacité, on l’a encore vu hier, pour garder le ballon dans les petits espaces, il est unique. »

« Mais les choses n’ont pas abouti et cela a suscité l’intérêt de plein d’autres clubs, et pas seulement le Real Madrid avec son nouvel entraîneur. Tout est possible mais on a vraiment pour lui les yeux de Chimène. Mon objectif, c’est de le faire rester maintenant, j’ai toujours écouté les joueurs en priorité. Sur le plan de la relation, ce sont des enfants, des fils pour moi. J’espère qu’il va rester, mais si lui souhaite absolument partir, on essayera de trouver le club le plus grand par rapport à son efficacité et sa dimension. » Voilà donc le mercato de Fekir relancé et l’OL fera tout pour faire monter les enchères.