On y est presque. Mardi, la Ligue des Champions fait son retour avec le début des huitièmes de finale aller. Et pour démarrer les festivités, le menu propose un alléchant Borussia Dortmund-Paris Saint-Germain (match à suivre sur le live commenté de notre site). Une rencontre commentée sous toutes les coutures et générant pas mal d’incertitudes, notamment à cause du bilan parisien à ce stade de la compétition depuis trois ans. Mais si l’on se fie aux statistiques, ce nouveau duel parisiano-allemand n’a rien d’effrayant.

Durant son histoire, le club de la capitale a rencontré 13 formations d’outre-Rhin : le Bayern Munich, Wolfsbourg, Schalke 04, le Bayer Leverkusen, le RB Leipzig, Nuremberg, Kaiserslautern, le Hertha Berlin, Hambourg, Francfort, le Dynamo Dresde, Cologne et le Borussia Dortmund. 5 en matches officiels et 8 en amicaux, pour un total de 30 matches avec un bilan de 16 victoires, 9 nuls et 5 défaites. Et pour les matches qui comptent, c’est-à-dire les rencontres officielles, le constat est à peu près le même, à savoir 9 victoires, 2 nuls et 4 défaites en 15 matches.

Le PSG en positif face aux Allemands

Le Bayern Munich est l’équipe que les Rouge-et-Bleu ont le plus souvent croisée en match officiel (5 victoires pour 3 défaites). La dernière fois, c’était lors de la phase de poules de la Ligue des Champions 2017/2018. Les Franciliens s’étaient imposés 3 buts à 0 au Parc des Princes, précipitant le limogeage de Carlo Ancelotti, avant de s’incliner 3-1 en Bavière. Wolfsbourg et le Bayer Leverkusen arrivent ensuite avec 2 face-à-face chacun avec le PSG. Des duels qu’ils ont tous perdus (2-0 et 3-1 en 1/16es de finale de la Coupe UEFA 2008/2009 pour les Loups ; 4-0 et 2-1 en 1/8es de finale de la Ligue des Champions 2013/2014 pour le Bayer).

Seul Schalke 04 affiche un bilan positif face au PSG : 1 seul match entre les deux clubs, victoire 3-1 des Allemands lors de la phase de poules de la Coupe UEFA 2008/2009. Et le Borussia Dortmund dans tout ça ? À l’heure où Leonardo a réclamé moins de négativité autour du Paris Saint-Germain avant ce huitième de finale aller, voici de quoi positiver un peu. Certes, les temps et les effectifs ont changé, mais toujours est-il que le club de la capitale n’a jamais perdu un seul match face au Borussia Dortmund. Paris a remporté les deux rencontres amicales disputées en 1990 (2-1) et en 1992 (3-1) et a tenu les Marsupiaux en échec lors de la phase de poules de l’Europa League 2010/2011 (1-1 au Signal Iduna Park, 0-0 au Parc). Mais certains adeptes de la négativité diront que les Rouge-et-Bleu n’ont pas gagné non plus...