Les internationaux français sont très prisés sur ce mercato estival. De Pogba à Griezmann en passant par les déjà transférés Lucas Hernandez et Pavard, nos Bleus ont la cote. Si Laurent Koscielny n’est pas champion du monde, il reste courtisé sur le marché. A 33 ans et après 9 saisons passées à Arsenal, le défenseur central souhaite changer d’air.

La presse anglaise assure d’ailleurs aujourd’hui que le choix du joueur est clair et qu’un retour en France est sa priorité. Et pour cela, l’ancien Lorientais est prêt à aller au clash avec son club. Arsenal vient en effet de publier un communiqué qui ne fait pas de place au doute. « Laurent Koscielny a refusé de voyager aux Etats-Unis avec l’équipe pour la tournée de pré-saison. Nous sommes très déçus de l’action de Laurent, qui va à l’encontre de nos instructions. Nous espérons résoudre ce problème et nous ne ferons pas plus de commentaire pour le moment. »

Koscielny a donc décidé de se confronter à sa direction. A un an de la fin de son contrat, il aurait visiblement souhaité être laissé libre, pour services rendus. On peut imaginer que le club n’est pas sur la même longueur d’onde, au regard du communiqué publié aujourd’hui. Le ton monte donc entre les deux parties. Parmi les clubs français annoncés sur ses traces, on trouve Bordeaux, qui en a fait sa priorité, mais aussi Rennes et l’Olympique Lyonnais, où Juninho a évoqué le cas du joueur ce jeudi en conférence de presse.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10