Bayern Munich : Robert Lewandowski passe aux aveux après son départ polémique

Dans un entretien publié en Allemagne, le nouveau buteur du FC Barcelone est revenu sur son départ plutôt tendu du Bayern.

Robert Lewandowski bei seinem Debüt für Barça
Robert Lewandowski bei seinem Debüt für Barça ©Maxppp
La suite après cette publicité

On peut le dire, la belle aventure qui a lié Robert Lewandowski et le Bayern Munich pendant presque une décennie a tourné au vinaigre sur la fin. Alors que le buteur polonais voulait absolument partir direction la Catalogne, les relations avec le champion d'Allemagne se sont considérablement tendues, notamment parce que l'état-major munichois mené par le président Oliver Kahn et le directeur sportif Hasan Salihamidzic n'avaient aucune intention de se séparer de leur vedette. S'en sont donc suivies tout un tas de déclarations et de clashs interposés, avec des sorties médiatiques sulfureuses des deux côtés. Robert Lewandowski a donc quitté le Bayern par la petite porte. Dans un entretien accordé au média allemand Sport1, le principal concerné est revenu sur ce départ tumultueux et a en quelque sorte fait ses excuses.

« C’est juste un nouveau sentiment pour moi. J’avais besoin de ce changement, de ce pas dans un autre pays et vers un autre club. Je me sens comme un enfant qui a un nouveau jouet », a-t-il d'abord lancé, avant d'expliquer qu'il n'y avait aucune froideur avec le Bayern : « c’est comme ça. Nous avons écrit l'histoire ensemble et je me suis toujours donné à 100%. Il n’y a pas eu un jour où je ne me suis pas donné à fond. Les dirigeants le savent aussi. Il n'y a que de la gratitude mutuelle, respect mutuel. C'est pour ça que nous sommes resté ensemble longtemps. Le FC Bayern restera toujours dans mon cœur ».

Il s'excuse auprès des fans

« Je sais que ça a fait mal à beaucoup de fans. Je peux les comprendre et je ne peux m’en excuser que maintenant. Pour moi, à ce moment-là, il était important et nécessaire de dire clairement que je voulais partir. En fin de compte, nous ne sommes tous que des êtres humains, n’est-ce pas ? Après douze ans en Allemagne, c’était clair pour moi : mon aventure ici était finie. Je voulais que ce soit clair, parce qu’il n’a bien sûr pas été facile pour le FC Bayern d’accepter une vente à ce stade. C’était une situation difficile pour toutes les personnes impliquées et nous devions trouver la meilleure solution », a ajouté celui qui a célébré son premier but sous la tunique barcelonaise dimanche soir face aux Pumas en amical.

« J’ai toujours été très clair avec l’entraîneur. Quiconque me connaît sait que j’aborde clairement les choses qui me passent par la tête. Je lui ai aussi donné mon avis, et je crois qu’à la fin il m’a compris de mieux en mieux. Mais je dois dire que je n’ai jamais eu de problèmes personnels avec Julian et que je ne l’ai pas critiqué publiquement, ni lui ni ses tactiques. Nous avons beaucoup parlé entre nous, on a discuté de façon proche. Le fait que vous ne soyez pas toujours d’accord sur le terrain en fait simplement partie. Mais je n’ai jamais dit un mauvais mot sur Julian ou à Julian. Je sais qu’il a un grand potentiel en tant qu’entraîneur. Il peut et va certainement gagner beaucoup plus de titres », a conclu le goleador barcelonais. De quoi apaiser les tensions ? Pas sûr...

Plus d'infos

Commentaires