Equipe de France : Simakan, surprise de la liste des 26 de Didier Deschamps pour l’Euro ?

Par Sebastien Denis
3 min.
Mohamed Simakan @Maxppp

Élément-cadre du RB Leipzig aussi bien en Bundesliga qu’en Ligue des Champions, Mohamed Simakan postule plus que jamais à une place parmi les 26 de la liste de Deschamps pour l’Euro 2024. Performant ces dernières semaines, le polyvalent défenseur tricolore de 24 ans a ses chances, mais la concurrence s’annonce féroce.

« En rêveur, les Bleus j’y pense et j’y crois. C’est le pays où je suis né, c’est la sélection qui fait rêver tous les Français. Pour moi, c’est même plus qu’un rêve. Je me dois de tout faire pour aller le chercher. Il y a toujours une place à prendre. Un jour, quand la chance arrivera, il faudra montrer qu’on peut y rester », expliquait en février 2023 Mohamed Simakan clamant à qui voulait l’entendre qu’il rêvait des Bleus. Un an plus tard et malgré quelques opportunités liées à des blessures notamment, Didier Deschamps n’a pas fait appel à lui malgré quelques préconvocations.

La suite après cette publicité

À quelques heures de la divulgation de la liste des 26 pour l’Euro 2024 qui aura lieu jeudi soir à 20h, l’espoir est permis pour le très polyvalent défenseur du RB Leipzig. Déjà parce que le sélectionneur national doit faire face à une cascade de blessures et de joueurs en méforme au niveau défensif, ensuite parce que DD dispose de la possibilité d’élargir son groupe à 26 pour la compétition, ce qui va peut-être lui permettre de tenter un coup ou deux en glissant une ou deux surprises.

À lire JT Foot Mercato : le PSG boycotte une star de Serie A

Une polyvalence qui peut être un atout de taille pour l’Euro

Concernant le joueur, ce sont bien évidemment la polyvalence du défenseur de Leipzig et son expérience de la Ligue des Champions (21 matches et 2 buts) qui jouent en sa faveur. Plutôt défenseur central à Leipzig durant les premiers mois de la saison (26 matches disputés dans l’axe et 14 sur le côté droit), Mohamed Simakan est l’un des défenseurs européens qui se projette le plus vers l’avant. Une double casquette qui pourrait séduire Didier Deschamps à l’heure de faire des ultimes choix. S’il évolue souvent en défense centrale avec Castello Lukeba depuis le départ de Gvardiol à Manchester City, il sait aussi jouer avec brio à droite en latéral.

La suite après cette publicité

C’est d’ailleurs à cette position qu’il joue quasi exclusivement depuis le mois de mars faisant étalage de ses qualités de vitesse (il a d’ailleurs été chronométré à 35,5 km/h en Ligue des Champions), de puissance et de technique balle au pied. Et depuis quelques semaines, Simakan retrouve le très haut niveau. Avec 2 passes décisives et un but lors des 4 derniers matches, il montre également qu’il n’est pas qu’un défenseur. Contre le Werder Brême, il était partout sur son côté droit que ce soit derrière, au milieu et même devant, s’offrant même le luxe de gagner 6 duels, de récupérer 4 ballons et de réaliser 2 interceptions. Avec 10,74 kilomètres parcourus durant le match, l’ancien international espoir tricolore a été le joueur qui a couvert le plus de distance durant la rencontre.

Une performance XXL en Bundesliga que n’a pas dû rater Didier Deschamps qui a forcément dû voir le joueur à l’œuvre en Ligue des Champions (7 rencontres disputées dont 2 matches face à Manchester City et un face au Real Madrid) cette saison. Reste à savoir si cela sera suffisant pour lui permettre d’intégrer pour la première fois le groupe France ? Difficile à dire tant la concurrence s’annonce sérieuse. Reste que le sort du n°2 du RB Leipzig est désormais entre les mains du sélectionneur national. Réponse définitive jeudi dans la soirée…

La suite après cette publicité

Faites votre liste des 26 de l’Equipe de France pour l’Euro 2024

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité