Patrick Vieira ne s'en fait pas pour le mercato de l'OGC Nice

Jean-Michaël Seri, Alassane Plea et Maxime Le Marchand partis, Mario Balotelli lui aussi sur le départ, l'OGC Nice perd de nombreuses forces vives. Pour autant, Patrick Vieira ne s'en fait pas, persuadé que les Aiglons sauront trouver les bons joueurs pour les remplacer.

Patrick Vieira attend des renforts, tranquillement
Patrick Vieira attend des renforts, tranquillement ©Maxppp

Une page se tourne à l'OGC Nice cet été. Jean-Michaël Seri (26 ans) et Maxime Le Marchand (28 ans) ont été transférés à Fulham, tandis qu'Alassane Plea (25 ans) a pris la direction du Borussia Mönchengladbach. Mario Balotelli (27 ans) est lui aussi en instance de départ. Des éléments forts en moins donc pour le nouvel entraîneur Patrick Vieira. Malgré tout, le coach du Gym, longuement interrogé par Nice Matin ne s'en fait pas trop, lui qui a déjà accueilli en parallèle Christophe Hérelle (25 ans, ex-Troyes), Danilo (22 ans, ex-Braga) et Maxime Pélican (20 ans, ex-Toulouse).

La suite après cette publicité

«C’étaient des mouvements prévus, je ne suis pas surpris. Ce sont des joueurs très importants, qui avaient une grosse influence dans les performances de l’équipe l’an passé. Il faut qu’on les remplace. Des gens travaillent et des joueurs vont arriver, je n’ai aucun souci de ce côté-là. On aimerait avoir tous ses joueurs pour travailler tactiquement et gagner du temps. Mais on est dans la même situation que 19 clubs en L1. C’est le mercato qui veut ça», a-t-il lancé, ne faisant absolument pas preuve d'impatience, conscient que le marché tourne pour l'heure au ralenti.

Priorité à des recrues offensives

«On est dans une période de Coupe du monde donc ça prend toujours plus de temps que prévu. Les négociations sont aussi un peu plus longues. Quand on veut de bons joueurs, ça prend aussi plus de temps (il sourit). Mais je suis serein et confiant», a-t-il raconté. Le champion du Monde 1998, qui s'est dit déçu par le comportement de Super Mario, attend d'ailleurs en priorité des renforts sur le plan offensif. «C’est très important. On risque de perdre Plea et Mario, même si rien n’est fait encore (l'entretien a été réalisé avant l'officialisation du départ de Plea à Gladbach, ndlr)», a-t-il lâché avant de poursuivre.

«Mais si on venait à perdre ces deux joueurs-là, ça représente 40 buts par rapport à la saison dernière. Il faut les remplacer mais on a des joueurs aussi capables de marquer autant de buts dans une saison. Ça va leur donner plus de responsabilités. Dans le foot, quand on perd un joueur, on en découvre un autre qui était dans son effectif. Cyprien, Lees-Melou, Saint-Maximin, ce sont des joueurs capables de mettre dix buts dans une saison», a-t-il conclu. Tranquille et serein, Patrick Vieira ne s'en fait pas.

Plus d'infos

Commentaires