Éliminatoires Mondial 2022 : l'Argentine et l'Uruguay tenus en échec, carton de la Colombie

Suite des éliminatoires du Mondial 2022 de la zone Amérique du Sud après le report du mois de mars. Une cinquième journée marquée par les couacs de l'Albiceleste et de la Celeste à domicile.

Lionel Messi avec l'Argentine
Lionel Messi avec l'Argentine ©Maxppp

Cette nuit était donné le coup d’envoi de la cinquième journée des éliminatoires sud-américaines pour la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Une cinquième levée qui aurait dû se dérouler en mars, mais qui avait été reportée en raison des problèmes de gestion liés à la crise sanitaire. En attendant le match du leader, le Brésil, l’Argentine avait l’opportunité de prendre la tête du classement de la zone Amsud des éliminatoires à l’occasion de la réception du Chili.

La suite après cette publicité

Et comme bien souvent, c’est Lionel Messi, qui a mis l’Abiceleste sur de bons rails en transformant un penalty à la 23e minute de jeu. Malheureusement pour les partenaires de La Pulga, Alexis Sanchez a remis les deux équipes à égalité treize minutes plus tard et le score ne bougera plus (1-1). Les Chiliens peuvent d’ailleurs remercier Claudio Bravo, impérial hier soir face aux assauts adverses. Les Argentins, par contre, ne garderont pas un grand souvenir du Monégasque Guillermo Maripan et de Gary Medel, auteurs d’un nombre incalculable de fautes sur Messi et Lautaro Martinez.

L'Argentine et l'Uruguay calent

Au classement, l’Argentine est deuxième avec 11 points et pointe à une longueur du Brésil qui a donc un match en moins. À égalité de points au coup d’envoi, l’Uruguay et le Paraguay n’ont pas réussi à se départager (0-0). Un résultat qui place les deux nations dans le top 5 (synonyme de qualification), mais pas de quoi s’enflammer. La Celeste a d’ailleurs crié au scandale à cause d’un but refusé à Luis Suarez. El Pistolero avait réussi à marquer avant que son but ne soit annulé pour une position de hors-jeu de Jonathan Rodriguez. Sauf que les images de la VAR ont clairement montré que ce dernier ne faisait absolument pas action de jeu.

Au final, le Paraguay est 4e (7 points) et ne devance l’Uruguay (5e) qu’à la différence de but. Enfin, la seule victoire de la soirée est à mettre au crédit de la Colombie. Face au plus mauvais élève de ces éliminatoires, le Pérou (10e et dernier avec 1 point pris en 4 journées), les Cafeteros n’ont pas fait de détails. Succès 3 buts à 0 grâce à des réalisations signées Yerry Mina, Mateus Uribe et Luis Diaz. Au classement, la Colombie compte le même nombre de points que l’Uruguay et le Paraguay, mais reste 6e et donc en dehors des places qualificatives.

Plus d'infos

Commentaires