LFP : Vincent Labrune dévoile ses prochains chantiers

José Anigo et Vincent Labrune lors d'une conférence de presse
José Anigo et Vincent Labrune lors d'une conférence de presse ©Maxppp

Au cours d'un long entretien accordé à L'Équipe, le président de la Ligue de Football Professionnel Vincent Labrune est revenu sur le choix de passer à 18 clubs à l'horizon 2023/24, détaillant ses prochains chantiers et réformes à venir.

La suite après cette publicité

«Le passage à 18 est la première brique d'une réforme plus globale qui vise à améliorer notre produit. Cela passera par un effort tout particulier sur la réalisation des matches, avec aussi des contenus "inside". Et comme il n'y a pas de sujet tabou, évidemment qu'il faut ouvrir un sujet sur l'arbitrage. Sous réserve d'accord de la FIFA, il faut une sonorisation des arbitres pour qu'il y ait moins d'ambiguïtés sur certaines décisions. Et il faut un dialogue social beaucoup plus fort pour des réformes essentielles, comme le contrat de cinq ans pour les jeunes joueurs. Il faut sacraliser la formation à la française. Il n'est pas normal que nos meilleurs talents quittent le pays à 17 ans. Il faut aussi une limitation du nombre de joueurs pros par effectif. Et enfin, réfléchir à la mise en place d'un salary cap global par rapport au budget des clubs. Toutes les pistes qui vont permettre d'avoir un Championnat plus attractif, on va les accélérer», a-t-il expliqué. Il n'y a plus qu'à.

Plus d'infos

Commentaires