Le triste bilan européen des clubs français

Le PSG est le dernier représentant des clubs français à être encore qualifié dans une Coupe d'Europe. Si Lille n'a pas démérité, tous les autres qualifiés à l'issue de la dernière saison écourtée ont failli dans les grandes largeurs.

Les clubs français ont déçu en Coupe d'Europe
Les clubs français ont déçu en Coupe d'Europe ©Maxppp

Certains ont sauté de joie, d'autres n'ont cessé de râler. En décidant de l'arrêt du championnat de France en mars 2020, la Ligue de football professionnel a suscité des réactions opposées. Tandis que l'OL se lamentait de ne pas pouvoir se battre jusqu'au bout pour se qualifier pour une Coupe d'Europe, des clubs comme Nice, Reims, Rennes, l'OM et Lille se réjouissaient de leur sort. Un peu moins d'un an plus tard pourtant, seul le PSG est encore en lice en Ligue des Champions.

La suite après cette publicité

Reims n'a pas fait long feu, étant éliminé dès le tour préliminaire de la Ligue Europa par les Hongrois de Fehervar. L'OGC Nice a été dramatique durant la phase de poule avec 5 défaites en 6 rencontres face à des adversaires qui semblaient à portée (notons toutefois que le Slavia Prague, qui a battu les Aiglons à deux reprises, a éliminé Leicester jeudi soir). Seul le LOSC a donné le sourire au football français les jeudi soir, avec des matches remarquables face à l'AC Milan notamment. Mais l'aventure s'est arrêtée face à l'Ajax Amsterdam en seizième de finale. On n'en tiendra pas rigueur au LOSC, peu aidé par l'arbitrage durant cette double confrontation, qui a livré une belle prestation collective sur la pelouse du club néerlandais.

Le PSG seul survivant

Pour la deuxième année de suite, il n'y aura donc aucun représentant français en Ligue Europa au stade des huitièmes de finale. Finalement pas si surprenant au regard du CV européen récent des clubs engagés, qui alimente encore les regrets des recalés de la saison 2019-2020. En Ligue des Champions, si le PSG maintient la barre après avoir souffert plus que d'ordinaire en phase de poules, l'OM et Rennes ont coulé dans les grandes largeurs. Le club phocéen s'est ridiculisé, devenant le club au plus grand nombre de défaites consécutives dans la compétition (13), et n'a même pas su se faire reverser en Ligue Europa.

Même sanction pour le Stade Rennais, qui découvrait le très haut niveau et qui a donc une circonstance atténuante. Mais le club breton, logiquement dominé par Chelsea et Séville, aurait dû mieux faire face à Krasnodar. Krasnodar, Slavia Prague, Olympiakos, Fehervar, tous ces clubs ont donné plus que du fil à retordre à nos représentants. Qui ne seront a priori plus les mêmes la saison prochaine au regard du classement actuel. Il ne sera pas trop difficile de faire mieux en Europe.

Plus d'infos

Commentaires