Euro 2020 : le Danemark résiste à la République Tchèque et file en demi-finale !

Pierre-Emile Højbjerg (Danemark) face à Jan Boril (République Tchèque)
Pierre-Emile Højbjerg (Danemark) face à Jan Boril (République Tchèque) ©Maxppp

Après l'Espagne et l'Italie hier, l'Euro 2020 délivrait un troisième ticket pour les demi-finales de la compétition. Deux équipes surprises se retrouvaient, à savoir la République Tchèque (qui a éliminé les Pays-Bas) et le Danemark (tombeur du Pays de Galles). Dans le Stade Olympique de Bakou, les Tchèques faisaient le pari de la continuité. Si Jan Boril prenait la place de Pavel Kaderabek, les dix autres éléments étaient les mêmes que face aux Pays-Bas. Un 4-2-3-1 avec un double pivot composé de Tomas Soucek et de Tomas Holes ainsi que Patrik Schick seul en pointe. De son côté, le Danemark poursuivait en 3-4-3 avec Joakim Maehle et Jens Stryger-Larsen dans les couloirs et un trio composé de Martin Braithwaite, Kasper Dolberg et Mikkel Damsgaard devant. Ce match démarrait sous les chapeaux de roues sous l'impulsion des Danois. Très haute sur le terrain grâce à l'activité de Joakim Maehle et Jens Stryger-Larsen dans les couloirs, la sélection de Kasper Hjulmand dictait son rythme.

La suite après cette publicité

Pourtant la première occasion était tchèque avec une frappe de Vladimir Coufal contrée par Thomas Delaney (4e). Le milieu du Borussia Dortmund était bien rentré dans son match, car il marquait dans la foulée sur un corner de Jens Stryger-Larsen, d'une tête croisée qui ne laissait aucune chance à Vaclik (1-0, 5e). Loin de s'arrêter là, le Danemark se procurait deux nouvelles occasions grâce à Kasper Dolberg (9e) et Jannik Vestergaard (10e). Le match était très ouvert avec des contres tchèques et Patrik Schick voyait sa tentative être contrée (12e). Cependant, le Danemark était tranchant et Mikkel Damsgaard se jouait de la défense et de Tomas Vaclik pour dévier vers le but vide. Il fallait un bon retour de Vladimir Coufal pour sauver la Narodny Tim (13e). Thomas Delaney frappait ensuite à bout portant, mais son tir se dérobait sur la droite (18e). Laissant des espaces dans son dos, la République Tchèque subissait la loi du Danemark et essayait de reprendre un peu le contrôle du ballon. Cela débouchait notamment sur une grosse occasion de Tomas Holes, mais Kasper Schmeichel s'interposait (22e).

Les Tchèques auront fait douter les Danois !

Pour autant, cette première période était danoise et Martin Braithwaite allumait encore une mèche (27e). Jens Stryger Larsen (34e) et Mikkel Damsgaard (38e) se procuraient de bonnes occasions sur la droite, mais c'est bien côté gauche qu'arrivait le second but danois. Joakim Mæhle déboulait et délivrait un sublime centre devant le but de l'extérieur du pied. Kasper Dolberg coupait au second poteau pour marquer (2-0, 42e). Menant 2-0 à la pause, le Danemark avait fait le plus gros du travail. Au retour des vestiaires, la République Tchèque faisait deux changements avec les entrées de Jakub Jankto et de Michael Krmencik. Ce dernier s'illustrait d'une grosse frappe d'entrée (46e). La révolte était initiée et Antonin Barak se distinguait aussi d'un joli tir (47e). Ce qui devait arriver arriva et Patrik Schick réduisait le score suite à un joli centre de Vladimir Coufal (2-1, 49e).

C'était le cinquième but de l'attaquant de Leverkusen dans cet Euro qui égalait Cristiano Ronaldo en tête du classement des meilleurs buteurs. La République Tchèque insistait et Michael Krmencik se manquait de peu (54e). Sous pression, le Danemark sortait doucement la tête de l'eau et retrouvait de la maîtrise. Cela débouchait sur une double occasion où Martin Braithwaite et Yussuf Poulsen manquaient le dernier geste (62e). Apportant beaucoup depuis son entrée, Yussuf Poulsen se distinguait d'une belle percée, mais sa frappe était trop écrasée (69e). La République Tchèque n'abandonnait pas et Jakub Jankto avait une grosse occasion (72e). Sur coup franc, la République Tchèque mettait la pression et Kasper Schmeichel repoussait devant Tomas Soucek (74e). Le Danemark terminait néanmoins fort et Yussuf Poulsen (78e) puis Joakim Maehle (82e) tombaient sur Tomas Vaclik. Dans les dernières secondes, Antonin Barak faisait honneur à son nom mais sa lourde frappe passait à gauche du but de Kasper Schmeichel (90e +5). Finalement, le score n'évoluait plus et le Danemark s'impose 2-1. Les hommes de Kasper Hjuland défieront en demi-finale le vainqueur du match entre l'Ukraine et l'Angleterre.

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté

Plus d'infos

Commentaires