Atlético : le patient Moussa Dembélé veut retrouver la lumière

Arrivé cet hiver à l'Atlético de Madrid sous la forme d'un prêt, Moussa Dembélé a dû patienter avant de pouvoir s'exprimer. Le Français a été freiné notamment par la covid-19.

Moussa Dembélé lors de sa présentation à l'Atlético de Madrid
Moussa Dembélé lors de sa présentation à l'Atlético de Madrid ©Maxppp
La suite après cette publicité

Un chassé-croisé. Cet hiver, l'Olympique Lyonnais a été au coeur de la valse des attaquants. Libre, Islam Slimani est venu remplacer Moussa Dembélé, parti du côté de l'Atlético de Madrid. Arrivé durant l'été 2018 suite au départ de Mariano Diaz, l'ancien avant-centre du Celtic, acheté 22 millions d'euros, avait mis rapidement tout le monde d'accord. Pendant deux saisons, il a été le meilleur buteur des Gones et un élément précieux offensivement. Moins utilisé par Rudi Garcia lors de cet exercice 2020-21, le Français a été séduit lorsque l'Atlético de Madrid a frappé à sa porte. En quête d'un attaquant pour compenser le départ de Diego Costa, les Colchoneros ont jeté leur dévolu sur Moussa Dembélé, convaincu par Diego Simeone d'adhérer au projet madrilène.

Un nouveau défi à Madrid

L'opération a mis toutefois quelques semaines à être ficelée. Elle a été définitivement bouclée le 13 janvier dernier. « L’Olympique Lyonnais informe du prêt payant de Moussa Dembélé à l’Atlético de Madrid jusqu’au 30 juin 2021.Ce prêt d'un montant de 1,5M€ s'accompagne d'une option d'achat fixée à 33,5M€ à laquelle pourront s’ajouter des incentives pour un montant maximum de 5 M€, ainsi qu’un intéressement de 10% sur la plus-value d'un éventuel futur transfert ». Après avoir remercié l'OL et son président Jean-Michel Aulas, le natif de Pontoise pouvait se lancer dans ce nouveau challenge passionnant avec un nouveau football et une nouvelle culture à découvrir après des passages en France, en Angleterre (Fulham) et en Ecosse (Celtic).

Impatient, il avait confié lors de sa première interview : «c'est un grand défi pour moi. C'est un grand club, connu dans le monde entier. C'est un grand pas pour moi. Je suis enchanté et je suis impatient de démarrer». Malheureusement, il a dû attendre avant de pouvoir faire ses grands débuts dans la capitale espagnole. Bien intégré dans le groupe, Moussa Dembélé, qui prend régulièrement des cours d'espagnol, a travaillé dur lors des séances très intenses et rythmées proposées par Diego Simeone. Un travail important d'autant que l'attaquant se remettait d'une fracture à l'avant-bras survenue lors d'un entraînement avec l'OL à la fin du mois de décembre. Il avait même été opéré alors que son absence était estimée à 4 semaines minimum.

Freiné par la covid-19

Des semaines qu'il a mis à profit pour bosser et durant lesquelles son départ a été bouclé. Bien remis, il a malheureusement connu un contre-temps à Madrid. Le 4 février, les pensionnaires du Wanda Metropolitano ont annoncé qu'il était positif à la covid-19. A l'isolement chez lui, comme le préconise le protocole sanitaire, le footballeur né en 1996 devait donc attendre d'être guéri. Après une douzaine de jours, il a enfin pu faire ses débuts sous le maillot de l'Atlético le 20 février dernier. Il est entré en jeu 18 minutes face à Levante (défaite 2-0). Trois jours plus tard, il a disputé 9 minutes en Ligue des Champions face à Chelsea (défaite 1-0). Soit deux rencontres au total. Depuis, il n'a pas eu l'opportunité de s'exprimer à nouveau, n'étant pas entré en jeu face à Villarreal.

Toujours en tête de la Liga, son équipe est un peu moins impressionnante ces dernières semaines. Luis Suarez a aussi enchaîné les rencontres. Mais Moussa Dembélé ne lâche pas le morceau. Son club compte sur lui mais en attend aussi beaucoup. Ce vendredi, le quotidien espagnol AS explique que, même si quelques questions entourent son avenir, l'Atlético de Madrid garde confiance en lui et reste persuadé qu'il réussira à montrer sa meilleure version. Il en aura peut-être l'occasion dimanche lors d'un derby de Madrid très important dans la course au titre. Le moment parfait pour retrouver la lumière et pourquoi pas ouvrir son compteur but avec les Colchoneros, lui qui est prêté avec option d'achat. La balle est dans le camp du Français !

Plus d'infos

Commentaires