FC Barcelone : la drôle de soirée d'Arthur

Après sa rébellion, le milieu de terrain est revenu à Barcelone il y a quelques jours. Mais il n'a pas été autorisé à entrer au Camp Nou samedi soir.

Arthur Melo au volant de son véhicule
Arthur Melo au volant de son véhicule ©Maxppp

Ce fut l'une des nombreuses polémiques de la saison côté catalan. Après que son transfert à la Juventus a été bouclé, Arthur avait tout simplement décidé de rester au Brésil, ne souhaitant pas regagner la Catalogne pour la reprise et la préparation de la Ligue des Champions. Ce qui a logiquement fait beaucoup parler, et le joueur n'est revenu que jeudi dernier.

La suite après cette publicité

« Ce qu'a fait Arthur est un manque de respect pour ses partenaires, parce que l'équipe veut faire les choses bien en Ligue des Champions. Et aussi pour le club. Ce n'est pas logique qu'avec un titre si important en jeu, un joueur décide de disparaître. C'est injustifiable et totalement incompréhensible », avait lancé Josep Maria Bartomeu quelques jours avant dans un entretien accordé à la presse locale. Et samedi soir, avant la victoire 3-1 du Barça face à Naples pour ce match retour des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le milieu de terrain de 23 ans a encore été au cœur d'une drôle d'histoire.

Arthur refoulé à l'entrée

Comme l'expliquent divers médias comme la Cadena SER, le FC Barcelone a refusé l'entrée du Camp Nou au joueur. Ce dernier s'est pourtant déplacé, tentant de faire le forcing (il était visiblement au courant de la décision du club), mais a dû rentrer chez lui voyant que les portes lui étaient fermées. Une décision qui s'explique parce que les services médicaux du Barça n'avaient pas reçu - selon les dirigeants - les résultats du dernier test de coronavirus du joueur, réalisé plus tôt dans la journée. Le Barça ne lui a donc pas fait d'accréditation pour qu'il soit présent dans les gradins en compagnie d'autres joueurs et employés blaugranas.

La radio précise tout de même qu'un dossier disciplinaire est ouvert contre le joueur, et qu'il doit encore avoir une discussion avec Eric Abidal. Ces deux raisons peuvent aussi, en partie du moins, justifier la décision du Barça de lui interdire l'accès au stade de celui qui est encore, pour quelques semaines, son club. Voilà une bien drôle d'histoire qu'on n'a pas l'habitude de voir à ce niveau...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires