Info FM, PSG : Adil Aouchiche a repoussé des approches de Ligue 1

En fin de bail en juin, Adil Aouchiche n’a toujours pas signé son premier contrat pro avec le PSG. En dépit de nombreuses approches émanant de Ligue 1 et de l’étranger, le milieu offensif international U17 n’en démord pas, il veut signer pro dans son club formateur, mais veut toujours des garanties sportives. C’est l’ultime rempart à sa signature sur la durée à Paris.

Adil Aouchiche sous le maillot du PSG
Adil Aouchiche sous le maillot du PSG ©Maxppp

En cette période de confinement, les clubs, mais aussi les agents et les joueurs sont à l'arrêt. Malgré tout, le dialogue est toujours présent entre les différentes parties que ce soit en visioconférence ou par facetime. C'est notamment le cas au PSG avec les cas Tanguy Kouassi ou Adil Aouchiche qui n'ont toujours pas signé pro. Si le premier nommé se rapproche chaque jour un peu plus du RB Leipzig qui continue son forcing incessant qui ne cesse de le faire hésiter, le jeune milieu offensif souhaite quant à lui s'inscrire dans la durée au PSG.

La suite après cette publicité

Très attaché à son club formateur, il l'avait d'ailleurs indiqué il y a quelques semaines au Parisien. « Je sais que c’est possible. Presnel Kimpembe, qui a percé au PSG et joue en équipe de France, en est l’exemple. À moi de suivre ses traces. » Adil Aouchiche ne manque pourtant pas de sollicitations que ce soit en France ou hors de nos frontières. Selon nos informations, plusieurs clubs de Ligue 1 (dont Bordeaux) ont sondé l'espoir parisien et son entourage. A l'étranger aussi, le profil du joueur et sa proche fin de contrat avaient suscité d'énormes convoitises.

Adil Aouchiche veut des garanties sportives de la part du PSG

Il faut dire que le milieu offensif tricolore est considéré comme l'un des plus grands espoirs du moment, du fait notamment de sa superbe Coupe du Monde U17. Auteur d’un but et de sept passes décisives au Brésil, il a impressionné les observateurs et avait obtenu le Ballon d'Argent de la compétition, soit le trophée récompensant le deuxième meilleur joueur de la compétition. À Paris aussi, que ce soit en match de préparation ou en Coupe de France face à Linas Montlhéry, Adil Aouchiche n'avait pas déçu avec les stars parisiennes.

À Paris et notamment du côté de Leonardo, le contact est maintenu et permanent avec l'entourage du joueur. Comme le directeur brésilien l'expliquait au sortir d'un match de Coupe de France face à Lorient (1-0), la balle est désormais dans le camp du clan Aouchiche. « On a fait jouer des jeunes à qui il reste un contrat de six mois. Des jeunes qui ne sont pas encore majeurs. C’est vrai que le règlement ne nous aide pas trop. On est obligé de faire un contrat de trois ans avec des jeunes qui vous disent après "je pars, je ne pars pas." Vous savez comme moi tout ce qui existe dans ces cas. Je pense qu’on a tout fait pour ces joueurs-là. Aujourd’hui, leur décision est dans leurs mains. »

Selon une source proche du joueur, les négociations autour de la signature du premier contrat pro étaient quasiment bouclées et il ne manquait qu’à régler les contours du futur rôle d’Adil Aouchiche parmi la constellation de stars du PSG. Mais la pandémie du coronavirus est passée par là. Dès la fin du confinement, les négociations devraient repartir de plus belle. Du côté de chacune des parties, on est confiant sur l’avenir d’Adil Aouchiche au PSG. Mais comme dit l’adage, dans le football tout va très vite…

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires