Le Franco-Thaïlandais Thanawat Suengchitthawon part à la conquête de Leicester

Alors que l'AS Nancy, où il évoluait depuis sept ans, ne lui proposait qu'un contrat amateur, Thanawat Suengchitthawon lancera sa carrière professionnelle à Leicester City la saison prochaine. Entretien avec le milieu offensif franco-thaïlandais, tout heureux d'avoir traversé la Manche.

Thanawat Suengchitthawon part à la conquête de Leicester City
Thanawat Suengchitthawon part à la conquête de Leicester City ©Maxppp

Au club depuis sept ans, capitaine de la réserve (Régional 1), Thanawat Suengchitthawon (20 ans) attendait un signe de la part de son club formateur, l'AS Nancy Lorraine, alors que son contrat stagiaire professionnel expirait en juin. Les pensionnaires de Marcel-Picot ont longtemps attendu avant de finalement proposer à leur milieu polyvalent... un contrat amateur. Une offre très vite déclinée. Des regrets profonds. «Forcément, au début, il y a beaucoup de déception. On se dit que sept ans, ça fait beaucoup au sein d'un club. J'ai surtout eu le sentiment de ne pas avoir assez de reconnaissance de la part du club», nous a-t-il confié avant de poursuivre.

La suite après cette publicité

«C'est une déception, parce que je voulais réussir dans mon club pro. Ils m'ont informé qu'ils ne comptaient pas sur moi fin avril, je l'avais compris tout seul vu leur comportement à mon égard. J'aurais préféré qu'on me le dise plus directement», nous a-t-il raconté. Malgré tout, le jeune homme n'oublie pas les quelques séances avec le groupe professionnel et les personnes qui ont compté dans son parcours lorrain. «Mon ancien coach du pôle Espoirs Jean-Robert Faucher m'a énormément marqué. Il m'a transformé comme joueur, comme homme aussi. Il y a aussi Mohamed Ouadah, qui m'a recruté et entouré à l'ASNL», nous a-t-il mentionné.

Un nouveau chapitre s'ouvre donc désormais pour l'ancien international U16 (4 sélections) et U17 (5 capes) tricolore - «le Tournoi de Montaigu 2016, c'est jusqu'ici l'un des plus beaux souvenirs de ma jeune carrière jusqu'ici, on avait une sacrée équipe, j'avais marqué contre le Maroc». Et c'est en Angleterre qu'il a signé son premier contrat professionnel. «Un sacré changement !», se réjouit-il. Et pas n'importe où, à Leicester City, champion de Premier League en 2016 et qualifié pour la prochaine Ligue Europa sous les ordres de Brendan Rodgers.

Leicester mise beaucoup sur son profil

«J'étais heureux et fier ! C'est un club qui me voulait déjà il y a trois ans. Je suis pressé que ça commence. Je n'attends que ça !», nous a-t-il confié avec le sourire. Également sollicité par les Allemands du Borussia Mönchengladbach, qui lui avaient soumis une proposition concrète, le Franco-Thaïlandais, à la vision du jeu aiguisée et à la qualité de passe au-dessus de la moyenne, a opté pour les Foxes. «Je sentais bien le projet de Leicester. C'était celui qui m'intéressait et me correspondait le plus. Je vais commencer par les U23. À moi ensuite de faire mes preuves», nous a-t-il lancé. Pour ses deux premières sorties en amical, il a marqué un but et délivré deux passes décisives !

Les propriétaires du club, thaïlandais, espèrent aussi que la réussite sera au rendez-vous, eux qui voient en lui une icône nationale en puissance, qu'ils souhaitent voir rayonner sur et en dehors des terrains. Impatient de découvrir le foot anglais, le talent débarqué à Sarreguemines à l'âge de six ans avec sa famille se sent prêt. «Ça va me permettre de changer mon jeu, de le muscler. L'Angleterre, c'est connu pour son rythme élevé. Il faut que je travaille sur le physique même si, sur le cardio, je ne me fais pas de soucis», a-t-il conclu. De quoi rapidement oublier la déception nancéienne !

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires