Tigres : Florian Thauvin fait-il le bon choix ?

Après plusieurs années à l'OM, Florian Thauvin s'est engagé libre de tout contrat aux Tigres de Monterrey pour la saison prochaine. Un choix surprenant et risqué à l'instar d'André-Pierre Gignac dont il convient d'évaluer les points positifs et les critères négatifs.

Les Tigres attendent déjà Florian Thauvin
Les Tigres attendent déjà Florian Thauvin ©Maxppp
La suite après cette publicité

C'est fait, Florian Thauvin s'est officiellement engagé auprès des Tigres de Monterrey au Mexique. Dans le viseur de pas mal de monde depuis quelques saisons, et alors que l'OM aurait pu en tirer un joli bénéfice, le champion du monde va finalement quitter la Canebière libre de tout contrat. Le choix de changer de continent peut avoir sa part de bénéfices. Il s'en va vivre une expérience unique et sera couvé par son ami André-Pierre Gignac, en plus de toucher un gros salaire. Le problème, c'est qu'il risque de s'isoler du football européen et de Didier Deschamps. Foot Mercato dresse un compte-rendu de ce transfert qui en a surpris plus d'un.

OUI :

Un cadre de vie confortable

Même s'il a 28 ans et encore de belles années devant lui balle au pied, le choix de Florian Thauvin peut se comprendre, comme celui qu'avait fait André-Pierre Gignac en 2015 en quittant lui aussi l'Olympique de Marseille pour Monterrey. Au Mexique, l'ailier français va découvrir une tout autre culture, un autre mode de vie et une autre vision du football. Après avoir passé toute sa carrière en France et en Angleterre, à Newcastle, le champion du Monde avait peut-être besoin de changement et la destination exotique peut se comprendre. Surtout que là-bas, l'ancien Magpie ne sera pas non plus dépaysé.

Des ambiances folles

Habitué aux chaudes ambiances de l'Orange Vélodrome, et donc aussi aux stades pleins de Premier League, Florian Thauvin va aussi découvrir une grosse ambiance chez les Tigres avec des enceintes toujours bien remplies avant l'arrivée du coronavirus et des fans déjantés à l'Estadio Universitario, le stade du club. Et concernant les compétitions, il y aura aussi de quoi faire avec une Liga MX (le championnat local) toujours aussi intéressante et surtout la possibilité de jouer la Ligue des Champions de la CONCACAF ou encore la Copa Libertadores. Sans oublier la Coupe du Monde des Clubs à laquelle les Tigres avaient participé en février avec une finale perdue contre le Bayern Munich.

Devenir un joueur clé dans l'une des meilleures équipes du continent

Pour finir, deux autres aspects ont dû séduire Florian Thauvin. Il y a bien évidemment le côté financier, avec un salaire annuel net de 5M€ et une prime à la signature du même montant. Car avec la crise financière liée au Covid-19, pas sûr que l'actuel joueur de l'OM allait avoir le même salaire dans un autre club européen. Enfin, il ne faut pas oublier qu'au sein des Tigres de Monterrey, le joueur formé à Grenoble aura l'occasion de devenir une véritable star de l'effectif comme l'est devenu André-Pierre Gignac qui est même entré dans l'histoire de l'équipe de Monterrey.

NON :

Il compromet son avenir en équipe de France

Champion du monde 2018 en ayant disputé qu’une poignée de minutes contre l’Argentine en 8e de finale, Thauvin n’a jamais fait partie des indéboulonnables de Didier Deschamps. Appelé la première fois en mars 2017 en compagnie d’un certain Kylian Mbappé, il connaît sa première cape en juin face au Paraguay. Il lui faudra attendre encore 1 an et demi avant de démarrer une rencontre sous le maillot bleu, lors d’un France-Islande (2-2) qui ne restera pas dans les mémoires. Du haut de ses 10 sélections (1 but face à Andorre), l’ailier n’a jamais vraiment convaincu. Il n'a d'ailleurs plus jamais été convoqué depuis l'été 2019, notamment en raison de sa saison 2019/2020 blanche. Entre son départ au Mexique et le retour en forme de ses concurrents au poste (Dembélé, Martial, Coman), Thauvin a peu de chance de regoûter prochainement à l'équipe de France.

Il sort des radars

Le Mexique n'est pas vraiment le championnat le plus médiatisé en France, loin de là, même si les venues de Gignac surtout, puis de Delort ou encore Ménez, ont pu mettre ce football un peu plus en lumière. En partant là-bas, Thauvin risque de peu à peu disparaître des radars chez nous, comme sur ceux de Didier Deschamps par ailleurs. Il est toujours plus simple de suivre les différentes compétitions filmées par les principaux diffuseurs ici (sans parler du décalage horaire). Le public, comme les recruteurs, prendra probablement moins le temps de le scruter, d'autant qu'à 28 ans, il entre déjà dans la 2e moitié de sa carrière. Après les Tigres, il lui sera sans doute compliqué de rebondir encore plus haut.

Il fait une croix sur un bon club européen

Depuis sa très belle saison 2017/2018 où il a porté l'OM jusqu'en finale de Ligue Europa, Thauvin possédait une très belle côte sur le marché. «80 millions d'euros pour Thauvin ? Je ne regarde même pas», osait même Jacques-Henri Eyraud cet été-là. Aujourd'hui, le gaucher ne vaut plus ce tarif. D'ailleurs, il ne l'a probablement jamais valu mais plusieurs grands clubs européens ont pris des renseignements sur lui. C'était le cas de l'AC Milan récemment qui souhaitait le recruter libre, mais par le passé Séville s'est intéressé à lui, tout comme Tottenham, la Roma ou encore Naples. Si ce ne sont pas les tops clubs actuels, ces équipes auraient toujours pu servir de tremplin pour rejoindre le gotha continental. Avec ce départ au Mexique, les portes d'une grande écurie européenne ne devraient pas s'ouvrir de sitôt.

Plus d'infos

Commentaires