Les stars des JO, animatrices du sprint final du mercato ?

Le Brésil s'est offert la première médaille d'or de son histoire en remportant le tournoi olympique, à Rio de Janeiro, contre l'Allemagne (1-1, 5 t. a. b. à 4). Une compétition qui a révélé ou confirmé plusieurs talents qui pourraient animer la dernière ligne droite du marché des transferts.

Gabigol, à droite, star de la fin du mercato ?
Gabigol, à droite, star de la fin du mercato ? ©Maxppp
La suite après cette publicité

Une page d'histoire. En s'imposant face à l'Allemagne (1-1, 5 t. a. b. à 4) samedi soir, à domicile, le Brésil a décroché sa première médaille d'or en football masculin. Dans le sillage de Neymar, capitaine buteur et star du FC Barcelone, d'autres Auriverdes se sont mis en évidence. On pense notamment à Gabriel Jesus, qui rejoindra Manchester City en janvier 2017, mais aussi à son compère d'attaque Gabriel Barbosa (19 ans). Le buteur de Santos dispose de plusieurs offres un peu partout en Europe et en Chine. Leicester, Manchester United, la Juventus Turin ou encore l'Inter Milan s'arrachent cet attaquant aussi habile qu'efficace. Sous contrat jusqu'en juin 2021, il a déjà fait l'objet d'offres supérieures à 25 M€ et pourrait bouger d'ici la fin de l'été. Ses partenaires à Santos, Thiago Maia (19 ans) et Zeca (22 ans), ont eux aussi tapé dans l’œil de clubs européens, de Leicester à Chelsea en passant par le Paris SG.

Rodrigo Caio (23 ans), leader défensif polyvalent de la Seleção, pourrait lui aussi quitter São Paulo. Un an après son transfert avorté au FC Valence, il serait tout proche du FC Séville. «Il est difficile de parler d'avenir, j'ai un rêve, tout le monde le sait. Le moment venu, les choses arrivent. Depuis que j'ai quitté le centre de formation, j'ai beaucoup grandi. C'est un moment spécial, après cette médaille d'or, après cette convocation en A, et, si je dois partir, je partirai la tête haute et heureux du travail accompli. Si je dois rester, je resterai avec la grande fierté de pouvoir défendre ce maillot», a-t-il expliqué à Lance !. La Liga, Luan (23 ans) la découvrira peut-être lui aussi d'ici la fin du mois. Le FC Barcelone suit de très près l'attaquant du Grêmio Porto Alegre. «Je suis pleinement concentré sur le Grêmio, où j'essaie de faire de mon mieux pour aider l'équipe. Je ne pense pas aux offres. C'est toujours bon d'être observé, cela donne de la valeur à notre travail, mais je suis focalisé sur le Grêmio», a-t-il confié en conférence de presse à son retour en club.

De belles affaires à saisir

Les Allemands, finalistes malheureux, se sont eux aussi mis en évidence sur le marché. Serge Gnabry (21 ans), très performant pendant toute la compétition, aurait convaincu Arsenal de miser sur lui en équipe première. Jeremy Toljan (22 ans), latéral droit très performant, est lui suivi, selon nos informations, par la Juventus Turin, le Paris SG, Naples, Schalke 04, le Borussia M’Gladbach et le PSV Eindhoven. Hoffenheim, avec qui il est sous contrat jusqu'en juin 2018, risque d'avoir du pain sur la planche pour le conserver. La situation est similaire pour Nicklas Süle (20 ans), solide défenseur central du TSG, observé de près par plusieurs écuries en Bundesliga et ailleurs. Max Meyer (19 ans), brillant meneur de jeu, risque lui aussi de voir quelques cadors venir se renseigner auprès de Schalke 04. Médailles de bronze au cou, le défenseur Abdullahi Shehu (23 ans, União da Madeira) et le milieu de terrain Okechukwu Azubuike (19 ans, Yeni Malatyaspor) se sont révélés, l'attaquant de l'AS Roma Sadiq Umar (19 ans) confirmant lui tout le talent que l'on a pu entrevoir la saison passée en Serie A.

Le Honduras, belle surprise collective du tournoi, finalement 4e, a également révélé quelques joueurs comme Antony Lozano (23 ans), attaquant de Tenerife, auteur de trois réalisations. Les meilleurs joueurs argentins, eux, avaient scellé leurs avenir, comme Giovanni Lo Celso (20 ans), qui rejoindra le PSG en janvier 2017, Jonathan Calleri (22 ans), qui a signé à West Ham, ou encore Giovanni Simeone (21 ans), parti tenter sa chance en Serie A, avec le Genoa. D'autres éléments se sont eux aussi mis en évidence, de l'attaquant portugais Gonçalo Paciência (22 ans), sur qui le FC Porto ne compte apparemment pas, au feu follet mexicain Erick Gutierrez (21 ans, Pachuca) en passant par la recrue nippone d'Arsenal Takuma Asano (21 ans), le milieu algérien Sofiane Bendebka (24 ans, NAHD), l'ailier irakien Sherko Hameed (20 ans, Grasshoppers) ou encore le rugueux défenseur lusitanien Edgar Ié (22 ans). Autant de joueurs dont on pourrait entendre parler d'ici le 31 août minuit. André Martins (27 ans), libre de tout contrat avant le début des JO, a profité de cette exposition pour s'engager avec l'Olympiacos Le Pirée. Avis aux amateurs.

Plus d'infos

Commentaires