Euro 2020 : l'Italie a plus d'un tour dans son sac

Quart de finaliste de l'Euro 2020, l'Italie réalise un tournoi probant pour son retour dans une grande compétition internationale. Disposant d'un onze bien rôdé qui est en place depuis de longs mois, la Nazionale peut aussi s'appuyer sur un effectif dense avec plein de jokers bien utiles. Cela ne sera pas de trop contre la Belgique.

Federico Chiesa et Matteo Pessina avec l'Italie
Federico Chiesa et Matteo Pessina avec l'Italie ©Maxppp

De retour dans une compétition internationale cinq ans après l'Euro 2016 et trois ans et demi après une élimination en barrage de la Coupe du monde 2018 face à la Suède, l'Italie est en pleine renaissance. Le fruit d'un travail titanesque réalisé par son sélectionneur Roberto Mancini. Quart de finaliste de la compétition, il tire le maximum de son effectif et ne se contente pas de son onze. En effet, l'Italie dispose d'un banc de haute qualité et cela l'a bien aidé en huitièmes de finale. Malmenée par l'Autriche, la Squadra Azzura s'est appuyée sur les entrées de Federico Chiesa et de Matteo Pessina, tous deux buteurs, pour faire la différence et s'imposer 2-1 en prolongations. Une arme supplémentaire pour l'Italie dont Roberto Mancini est bien conscient.

La suite après cette publicité

«On a mérité de ramener cette victoire, même si on prend ce but en fin de match. Il fallait bien qu'on en prenne un. En première période, on aurait pu marquer. En seconde, on a souffert physiquement, mais à la fin on gagne, et on l'a mérité. On a gagné ce match grâce aux joueurs venus du banc, entrés avec la mentalité qu'il fallait, et ils ont trouvé le moyen de résoudre ce match. Federico et Pessina ont été très bons, on savait que ce serait un match difficile. Un match aussi difficile peut nous faire du bien. Les matches peuvent mal se passer, mais on a mis la volonté» a expliqué le sélectionneur italien après la rencontre contre l'Autriche. Ayant déjà utilisé 25 de ses 26 joueurs dès les trois matches de poules (seul le 3e gardien Alex Meret n'a pas joué), le technicien transalpin fait confiance à un groupe large.

Une forte concurrence

Cette faculté à apporter une concurrence saine dans la sélection italienne, Roberto Mancini la cultive depuis son arrivée sur le banc de l'Italie le 14 mai 2018. En trois ans, il a appelé 63 joueurs différents en sélection. À contrario, le sélectionneur français Didier Deschamps qui est en poste depuis neuf ans a utilisé 89 joueurs différents avec la France. Deux stratégies différentes qui apportent leur lot de réussite. Pour ce qui est de Roberto Mancini, la confiance accordée en ses remplaçants lui a bien été rendue. Suite à la blessure d'Alessandro Florenzi, Giovanni Lorenzo l'a remplacé au pied levé en se montrant performant. Même constat en défense centrale, où Francesco Acerbi se montre fiable depuis la blessure de Giorgio Chiellini. Manuel Locatelli a débuté la compétition titulaire avant de laisser sa place à Marco Verratti lorsqu'il est revenu de blessure. Ce nouveau statut de remplaçant n'a pas plombé le joueur de Sassuolo, qui s'est montré performant lors de son entrée contre l'Autriche.

Sur le plan offensif, trois joueurs se distinguent. En pointe, Andrea Belotti apporte un profil différent de Ciro Immobile et peut davantage garder le ballon dans une fin de rencontre. Si Domenico Berardi lui est préféré pour son profil davantage complémentaire à ses coéquipiers du onze italien, Federico Chiesa est un joker de luxe dont Roberto Mancini exploite les qualités sans sourciller. Sorti d'une excellente saison à la Juventus (15 buts et 11 passes décisives en 46 matches), l'ancien joueur de la Fiorentina a débuté contre le Pays de Galles et est rentré lors des trois autres matches. Se montrant décisif pour sa faculté à semer la zizanie, il est une solution pour débrider des fins de matches compliquées. Enfin, Matteo Pessina a déjà inscrit deux buts sur le tournoi alors qu'il ne devait pas être là. Remplaçant Stefano Sensi forfait, le milieu de l'Atalanta a déjà déjoué les pronostics et apporte une vraie concurrence. La qualité de cette Nazionale se traduit par la densité de ses talents et Roberto Mancini l'a bien compris en l'exploitant jusqu'à maintenant avec merveille.

Plus d'infos

Commentaires