PSG : Xavi Simons pourrait être vendu pour un prix complètement dingue

Par Max Franco Sanchez
2 min.
Xavi Simons et Openda célèbrent un but @Maxppp

L’international néerlandais, qui ne devrait pas rester au PSG la saison prochaine, pourrait être l’objet d’un transfert XXL selon la presse allemande.

C’est un des gros dossiers que doit gérer le PSG cet été. Que faire avec Xavi Simons ? Une chose est sûre pour l’instant, le joueur n’a pas vraiment envie de jouer à Paris la saison prochaine, comme révélé par nos soins. Ces dernières semaines, certaines informations évoquaient même la possibilité de le voir rester une saison de plus à Leipzig où il a cartonné cette saison. L’idée de franchir un cap avec un club qu’il connaît et où il est certain d’être titulaire séduit le joueur formé à La Masia, qui privilégie son temps de jeu et sa progression.

La suite après cette publicité

Dans le même temps, d’autres gros clubs européens sont à l’affût, comme le Bayern et plusieurs cadors anglais. Et visiblement, l’intérêt du club bavarois est très sérieux. Sport Bild explique que Simons est le grand objectif de l’ogre munichois, avec le directeur sportif Max Eberl qui le connaît très bien puisque c’est lui qui l’avait fait venir à Leipzig.

À lire Manchester City va s’offrir Dani Olmo dans les prochains jours !

Un prix fou ?

Il est considéré comme un des futurs meilleurs joueurs du monde et représente l’avenir du club avec Musiala, pour reprendre mot pour mot les propos du journal germanique. Mais surtout, le média nous explique que le PSG pourrait empocher un énorme pactole, puisque son transfert pourrait se conclure autour des 100 millions d’euros.

La suite après cette publicité

Une somme que le Bayern est prêt à mettre sur la table, comme il a fait pour Harry Kane il y a tout juste un an. Pour le PSG, ce serait une superbe opération financière et une énorme plus-value (il était arrivé gratuit du Barça en 2019), surtout dans le contexte assez flou qui entoure le foot français et ses droits TV, et ce même si le PSV récupèrera un pourcentage non-négligeable sur sa vente grâce à une clause. Affaire à suivre…

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité