LFP : Javier Tebas se mêle de l'affaire Mediapro !

Alors que Mediapro met le football français dans tous ses états, le patron de la Liga explique qu'il n'est pas surpris de la tactique du groupe sino-espagnol. Et voici pourquoi.

Le président de la Liga Javier Tebas
Le président de la Liga Javier Tebas ©Maxppp

Javier Tebas adore faire parler de lui en France. Depuis 2017 et le transfert de Neymar au Paris Saint-Germain, le club de la capitale fait régulièrement l’objet de critiques acerbes de la part du patron de la Liga. Aujourd’hui, ce n’est pas pour tacler que Tebas s’est adressé à un média français, mais pour évoquer le cas de Mediapro, un diffuseur qu’il connaît bien puisque le groupe sino-espagnol gère, entre autres, les droits internationaux du championnat espagnol.

La suite après cette publicité

Alors que Mediapro a semé un vent de panique au sein du football français en refusant d’honorer son échéancier et en déclarant vouloir renégocier à la baisse les droits TV de L1 et de L2, Tebas estime que la surprise affichée par la LFP est étonnante. « La Ligue française devait s'attendre à ce qu'un média détenteur de droits renégocie son contrat. Il faut renégocier ce contrat. Nous, en Espagne, nous l'avons renégocié, et avec des rabais importants», a-t-il déclaré à l’AFP.

Tebas pas surpris par Mediapro

Sans surprise, Tebas brandit lui aussi l’argument de la crise du coronavirus pour justifier la demande de Mediapro. Et pour le patron de la Liga, c’est très clair, la Covid-19 a modifié le produit pour lequel Mediapro a accepté de payer un milliard d’euros. Le diffuseur est donc dans son droit.

« Quand Mediapro a décidé de mettre cet argent, personne ne savait qu'il y aurait une pandémie, que les bars allaient fermer, que le championnat français allait commencer plus tard. Ce ne sont pas les mêmes conditions, donc c'est normal. » Pas sûr que la LFP partage entièrement cet avis.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires