Coupe de France : l'élimination insolite de Tarbes

Le trophée de la Coupe de France
Le trophée de la Coupe de France ©Maxppp

Début janvier, les clubs de l'élite feront leur entrée en lice en Coupe de France, mais la compétition a d'ores et déjà débuté avec les premiers tours entre clubs amateurs et si l'heure aux premiers exploits n'a pas encore sonné, l'insolite semble quant à lui déjà bien réveillé. Ainsi, comme le rapporte Centre Presse Aveyron, Tarbes, club de Régional 1 - le sixième échelon du football français - devait se rendre à Vabres-l'Abbaye pour y affronter, dans le cadre du quatrième tour, cette formation de deuxième division située dans l'Aveyron. Favoris annoncés de cette rencontre, les Tarbais ont finalement dû s'incliner sur forfait pour des raisons totalement rocambolesques.

La suite après cette publicité

Arrivé à 18h50 sur le terrain de Vabres pour un match initialement prévu à 18 heures, Tarbes a donc dépassé de cinq petites minutes les 45 minutes de retard autorisées au maximum. Plus que ce contretemps, ce sont bien les raisons de ce dernier qui ont de quoi laisser bouche bée. En effet, le car des joueurs de Tarbes s'est rendu à Vabre... (sans s) non loin de Rodez, soit à 90 km au nord de Vabres. Une petite erreur d'orthographe aux conséquences fatales pour Tarbes. Selon les informations d'une source tarbaise relayées à Centre Presse Aveyron : «c’est un concours de circonstances : le chauffeur avait rentré son itinéraire, puis à Albi, un dirigeant serait intervenu pour dire que Vabre(s) était à Rodez, car il y allait en N2 ou N3. Et rien ne leur a souri au cours de la journée. Ils sont pourtant partis vers 11h45. Il y a eu aussi une course cycliste dans un village traversé, puis une fois arrivé là-bas (à Vabres), le bus ne pouvait passer le pont, et ils ont fini en courant. Cela s’est joué à cinq minutes près, mais les délégués et les arbitres n’ont rien voulu savoir.» Exaspérés, mais impuissants face à la décision des officiels, les Tarbais ont alors fait demi-tour sans même avoir eu l'opportunité de chausser les crampons...

Plus d'infos

Commentaires