Tottenham : le retour en grâce inespéré de Dele Alli

Victime préférée de José Mourinho depuis le début de la saison, Dele Alli souhaitait rejoindre le PSG de Mauricio Pochettino cet hiver. Resté finalement à quai, l'Anglais est en train de se relancer chez les Spurs.

Dele Alli sous les couleurs de Tottenham
Dele Alli sous les couleurs de Tottenham ©Maxppp
La suite après cette publicité

Un nouveau départ. Pour Dele Alli, cette année 2021 est l'occasion de repartir du bon pied à Tottenham et surtout avec José Mourinho. En effet, les relations entre les deux hommes ont été tendues voire glaciales lors de la première partie de saison. Comme à son habitude, le Special One n'a pas hésité à tancer et tacler son joueur publiquement. En décembre dernier, il l'avait cartonné après sa prestation face à Stoke City en Carabao Cup : «oui, je suis énervé. Un joueur dans sa position doit donner du liant et créer des occasions, pas créer des problèmes pour sa propre équipe».

On se disait alors que l'international anglais ne ferait pas long feu à Londres. Lui aussi certainement. En effet, il comptait sur le mercato pour quitter Tottenham et rejoindre le Paris Saint-Germain de Mauricio Pochettino. Un entraîneur qui a su tirer le meilleur de lui. Mais les Anglais ne comptaient pas le laisser filer si facilement puisqu'ils souhaitaient un transfert sec quand Paris proposait un prêt. Les Spurs voulaient aussi trouver son remplaçant avant de lui ouvrir la porte. Finalement, Dele Alli est resté dans la capitale anglaise. Grand perdant de ce mercato d'hiver 2021, il a vu toutefois une main se tendre. Celle de José Mourinho.

Il est reparti sur de bonnes bases avec Mourinho

Les deux hommes s'étaient réunis le 3 février. L'objectif était de recoller les morceaux et repartir sur de nouvelles bases pour finir main dans la main cette saison. Ce que le Portugais a confirmé : « Dele (Alli) doit revenir après sa blessure. Il doit s'entraîner à nouveau et prendre un nouveau départ. Lors des dernières semaines, il ne s'est pas entraîné. C'est la chose la plus importante. J'ai eu une bonne conversation avec lui, on a parlé du mercato et du fait qu'il soit resté. On a trouvé un terrain d'entente. C'est une période importante de la saison pour l'équipe et pour lui. On a besoin de lui, on a besoin d'un bon Dele Alli. Il doit revenir à une certaine normalité, et ça commence par s'entraîner ».

Depuis cette sortie, l'Anglais a disputé 7 rencontres toutes compétitions confondues, dont trois en tant que titulaire. Il est notamment apparu à 4 reprises en Premier League, soit autant que lors de la première partie de saison. Sur l'année 2021, il a passé 397 minutes sur les terrains (8 matches). Sur le début de la saison, soit sur 2020, Mourinho l'avait utilisé 410 minutes (11 matches). Le coach lusitanien a fait son mea culpa à son sujet le 15 février. «Parfois nous pouvons prendre de mauvaises décisions, nous le faisons tous, mais aucun de nous n'est fou. Aucun de nous ne dit que je ne veux pas que ce joueur m'aide, moi et l'équipe, quand le joueur a le potentiel et les conditions dont il a besoin pour le faire. Si nous pouvons les récupérer, si nous pouvons avoir Dele et Gareth en forme et prêts à jouer, c'est une grande amélioration».

Les critiques ont laissé place aux compliments

Buteur contre le Wolfsberger AC en Ligue Europa le 24 février, il a reçu de nouveaux éloges : «le but, je n'ai pas besoin d'en parler, car tout le monde l'a regardé et je crois que dans le monde entier, sur toutes ces télévisions sportives, les gens vont le regarder. Il a très bien joué dans tous les aspects du jeu. En ce moment où nous allons jouer tous les trois jours, avoir Dele de retour à ce niveau est incroyable». Après les critiques, l'Anglais reçoit de nombreux compliments. Hier encore face à Fulham, il a apporté ce que son entraîneur attendait de lui. «Dele Alli méritait de jouer. Ce n'était pas un cadeau. C'était une conséquence de son travail depuis qu'il est revenu dans l'équipe. Il a travaillé avec l'équipe à 100 % et est devenu totalement apte et prêt à jouer. Il nous a donné des atouts importants».

Puis il a ajouté : «il a très bien joué en Ligue Europa. Il s'est très bien débrouillé à chaque minute de jeu, contre West Ham, contre Burnley, il le méritait. En ce moment, nous avons besoin d'une équipe. Il y a beaucoup de matches qui arrivent si vite. Bien sûr que nous en avons besoin. Nous ne pouvons pas changer la structure de l'équipe. Nous pouvons changer deux ou trois joueurs, ce que nous avons fait aujourd'hui avec Dele, Ben (Davies) et Matt (Doherty)». La presse est aussi séduite. Le London Evening Standard lui a donné la meilleure note, 8. «Il a vécu sa première titularisation en championnat depuis 172 jours avec un but - bien qu'il soit finalement contre son camp - et il a couvert plus de terrain que quiconque. Quelques signes de joueur un peu rouillé mais encourageant.» Décisive, l'ancienne tête de Turc de José Mourinho est en train de revenir petit à petit au premier plan. Une bonne nouvelle pour Tottenham et pour le Special One, qui était menacé ces dernières semaines.

Plus d'infos

Commentaires