Salzbourg : Oumar Solet a la cote !

Deux ans après son départ de l'Olympique Lyonnais, Oumar Solet s'est fait un nom à Salzbourg. Et pas que ! Plusieurs écuries européennes sont séduites par son profil.

Oumar Solet
Oumar Solet ©Maxppp
La suite après cette publicité

Oumar Solet a pris son envol. Il y a deux ans, à l'été 2020, le joueur formé au Stade Lavallois a quitté l'Olympique Lyonnais. Un club où son potentiel a séduit mais où il n'a jamais vraiment eu sa chance au plus haut niveau au final. Il était donc temps pour le défenseur de quitter le nid rhodanien et déployer ses ailes. Direction Salzbourg. L'écurie autrichienne a déboursé «4,5 M€, auxquels pourront s’ajouter un maximum de 4 M€ d’incentives ainsi qu’un intéressement de 15% sur une éventuelle plus-value future» comme l'avait précisé l'OL dans un communiqué de presse.

Un nouveau départ dans un nouveau pays et un nouveau championnat qui n'a pas vraiment effrayé le jeune homme. Interrogé par So Foot en février dernier, il avait expliqué : «partir à l’étranger, cela permet de sortir de sa zone de confort. Ça ne m’a pas fait peur, au contraire : ça m’a fait grandir et même évoluer. J’ai commencé à apprendre l’allemand, ça fait un an et demi que je suis là et j'estime que je parle déjà bien. En partant, tu découvres aussi comment les gens réfléchissent, une nouvelle ambiance, une nouvelle culture. Ici, il y a par exemple l'importance de l'objectif commun, un karma propre à cette équipe. Footballistiquement, ce sont de nouveaux principes, de nouvelles bases».

Des clubs de Bundesliga et de Serie A sont intéressés

Handicapé par une blessure (8 titularisations en 12 matches toutes compétitions confondues), il a dû s'accrocher sa première année. «Je suis arrivé là-bas encore blessé des croisés, donc les premiers mois, j’ai énormément bossé avec un préparateur physique et le staff médical. J’étais un peu en retard sur les autres, mais je suis bien revenu par la suite. La première saison, je n’ai pas énormément joué, mais j’ai pu prendre part à quelques matchs de Ligue Europa et notamment ce seizième de finale face à Villarreal. C’est peut-être ça la première différence : c’est qu’aujourd’hui, je joue beaucoup plus qu’à Lyon. J’ai progressé techniquement, tactiquement, mentalement après cette blessure. J’avais pris un petit coup au moral en arrivant dans cet état à Salzbourg, mais aujourd’hui, je pense que j’ai grandi. Je suis prêt à tout donner».

Et il a donné beaucoup cette saison 2021-22. Titulaire à 25 reprises en 27 apparitions toutes compétitions confondues, Oumar Solet, auteur d'un but, n'a cessé de monter en puissance. Il a réalisé un bel exercice, lui qui a notamment été à son avantage en Ligue des Champions. Une compétition où il a bien muselé un certain Robert Lewandowski en phase de poules face au Bayern Munich. Pour toutes ces raisons, le jeune homme de 22 ans, qui ne forcera pas un départ, attire aujourd'hui les regards. Selon nos informations, des écuries de Bundesliga (Allemagne) et de Serie A (Italie) sont séduites par son profil et ont pris la température. Comme annoncé par la presse transalpine, le Torino est bien sur le coup et a avancé sur le dossier. Mais il n'y pas d'accord à l'heure actuelle. D'autant que Salzbourg réclame entre 12 et 15 M€ pour Oumar Solet. Un joueur qui pourrait donc rapporter gros aux Autrichiens mais aussi à l'OL, qui dispose d'un intéressement de 15% sur une éventuelle plus-value.

Plus d'infos

Commentaires