Didier Deschamps réagit à la lettre ouverte d'Amnesty International

Didier Deschamps lors d'un entraînement des Bleus
Didier Deschamps lors d'un entraînement des Bleus ©Maxppp
La suite après cette publicité

Présent en conférence de presse pour annoncer sa liste des 24 joueurs sélectionnés pour les matchs de Ligue des Nations, Didier Deschamps a été interrogé avec insistance à propos de la lettre ouverte d'Amnesty International dans laquelle l'ONG demandait aux champions du Monde de prendre position par rapport aux conditions de travail des ouvriers sur les chantiers de la Coupe du Monde au Qatar.

Cependant le sélectionneur n'a pas voulu entrer dans des débats politiques et médiatiques : «c’est un sujet sensible, très sensible. Ce n'est pas mon rôle ni celui des joueurs de mettre la pression sur la FFF. Le président a fait les démarches nécessaires pour être vigilant et attentif à cette situation-là, là-bas. Je n'ai pas envie d’entrer dans un débat médiatique. Chaque individu, chaque personne aura sa liberté d’expression. Je n’ai pas les tenants et les aboutissants. Faire le maximum pour être vigilant et bienveillant face à ce sujet-là.»

Plus d'infos

Commentaires