DNCG : les Girondins de Bordeaux peuvent souffler

Frédéric Longuépée, le président des Girondins de Bordeaux
Frédéric Longuépée, le président des Girondins de Bordeaux ©Maxppp

Les temps sont troubles du côté des Girondins de Bordeaux. Du côté du sportif, les Bordelais n'ont presque plus d'entraîneur. Un accord à l'amiable pourrait être trouvé, mais ni le club, ni le coach, Paulo Sousa, ne veulent lâcher du lest. En dehors des terrains, les supporters et le nouveau maire de Bordeaux, Pierre Hurmic, s'en prennent souvent au président du club, Frédéric Longuépée, mis en place par King Street, l'actionnaire majoritaire.

Mais ce n'est une nouvelle fois pas tout. Les finances du club sont en péril et le rendez-vous avec la direction nationale de contrôle de gestion des clubs (DNCG) avait été repoussé et a eu lieu ce jeudi. L'instance de contrôle, qui était crainte par les supporters et le club, a été clémente puisque les Girondins ont passé le test et la DNCG a donné son feu vert et n'a pris aucune mesure à l'encontre du club, a-t-elle annoncé.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires