Trophée Véolia : l'Olympique Lyonnais retrouve le sourire en battant le Celtic

Battu par les Rangers jeudi, l'Olympique Lyonnais voulait se rattraper ce samedi face au Celtic lors de la deuxième journée du Trophée Véolia. Et les hommes de Rudi Garcia ont montré un meilleur visage, eux qui se sont imposés 2 à 1 face aux Écossais.

Memphis Depay lors d'un amical
Memphis Depay lors d'un amical ©Maxppp
La suite après cette publicité

Jeudi soir, l'Olympique Lyonnais s'est incliné 2 à 0 face aux Rangers lors de la première journée du Trophée Véolia. En supériorité numérique une bonne partie de la rencontre, les Gones ont eu des difficultés dans les zones de vérité comme l'avait avoué Rudi Garcia en conférence de presse. Le technicien français espérait donc que son équipe montrerait un meilleur visage ce samedi face au Celtic. Pour cela, il alignait un onze en 3-5-2 avec le trio Marcelo-Denayer-Marçal derrière et le duo Dembélé-Depay devant. Une équipe qui ressemblait plus au onze type que celle de jeudi. D'entrée, les Rhodaniens attaquaient fort avec Memphis qui profitait d'un ballon récupéré par Thiago Mendes pour provoquer dans la surface. Mais le Néerlandais glissait et frappait trop mollement. Ce qui n'inquiétait pas le Celtic (2e).

Toutefois, les Écossais craquaient sur l'occasion suivante. Après un centre de Marcelo, Moussa Dembélé, esseulé au second poteau, claquait une tête gagnante face à son ancien club (1-0, 4e). Les Lyonnais dominaient clairement les débats et se montraient inspirés sur le terrain avec Aouar, dont le tir du droit passait juste au-dessus des cages (11e). Malgré cela, le Celtic continuait d'insister, mettant à mal parfois l'arrière-garde lyonnaise. Et à la 15e minute, Olivier Ntcham trouvait le poteau sur un coup-franc légèrement dévié, où Anthony Lopes était battu. Après cet avertissement, Lyon repartait de l'avant et enchaînait les contres avec Cornet et Memphis. En face, le Celtic ne lâchait rien et obtenait même un penalty après une faute de Marcelo sur Klimala (23e). Mais après utilisation de l'arbitrage vidéo, les Bhoys obtenaient finalement un coup franc, botté dans le mur par Bitton (26e).

L'OL a montré un meilleur visage

Alors que chaque équipe se rendait coup pour coup, l'OL tentait de reprendre les commandes avec son maestro Bruno Guimarães (33e), Moussa Dembélé, qui éliminait plusieurs adversaires avant de subir une grosse faute (36e), ou encore Memphis Depay, dont le coup-franc filait à côté du cadre (37e). Et le Néerlandais allait être récompensé de ses efforts. À la 39e minute, il décalait Dubois à droite. Ce dernier centrait fort au premier poteau pour Memphis, qui avait poursuivi sa course et qui propulsait le cuir au fond des filets d'une belle Madjer (2-0, 39e). Le score ne bougeait pas jusqu'à la pause. Au retour des vestiaires, l'OL repartait avec le même onze et le même état d'esprit conquérant, à l'image de Thiago Mendes, qui récupérait quelques ballons intéressants (46e, 49e), ou Memphis, qui montait tranquillement en puissance. Et le capitaine de l'OL n'était pas loin de signer un doublé.

Lancé en profondeur par Bruno Guimarães côté droit, Léo Dubois centrait en retrait pour Memphis, qui temporisait avant de frapper. Mais il butait sur la transversale (54e). Les Lyonnais intensifiaient leurs efforts et multipliaient les occasions sans pour autant conclure (Cornet à la 61e). De son côté, le Celtic faisait preuve de plus d'agressivité, tentant de bousculer cette équipe rhodanienne sous l'impulsion d'Odsonne Edouard. Malgré cela, l'OL se montrait plus dangereux, encore grâce à l'inévitable Memphis Depay, dont la tête ne trouvait pas le cadre. Un cadre que ne manquait pas Elyounoussi, auteur d'une frappe imparable (2-1, 87e). Mais au final, les Gones, meilleurs que jeudi, s'imposaient 2 à 1. Ils poursuivront leur préparation cette semaine avec un déplacement à La Gantoise mercredi 22 juillet à 19h45 avant d'aller défier le Royal Antwerp vendredi 24 juillet à 16 heures.

Plus d'infos

Commentaires