CdM 2022 : Francesco Totti félicite le Qatar et la FIFA

Par Josué Cassé
2 min.
CdM 2022 : Francesco Totti félicite le Qatar et la FIFA @Maxppp

Sujet à de nombreuses controverses, le Mondial 2022 reste aussi défendu par certaines personnalités publiques. Dans cette optique, l'ancienne star de l'AS Roma, Francesco Totti, n'a pas hésité à prendre position en allant à contre-courant du discours actuellement relayé. «Comme toujours, il y a eu des controverses avant le départ, mais je ne peux pas nier que j’ai aimé regarder les groupes de cette Coupe du Monde et je suis curieux de voir ce qui va se passer maintenant», a tout d'abord assuré Totti sur beIN SPORTS avant de poursuivre et de louer le travail réalisé par la FIFA. «Je suis désolé que l’Italie ne soit pas là, bien sûr, mais au niveau du football, j’ai vu de bonnes choses. Et aussi sur le reste, la FIFA et le président Infantino doivent être reconnus car le football a atteint ces dernières années une dimension plus globale comme le démontre, par exemple, la qualification pour les huitièmes de finale des équipes asiatiques et africaines».

La suite après cette publicité

«C’est le championnat du monde qui célèbre le sport, aujourd’hui voir des équipes nationales comme le Maroc, le Japon ou l’Arabie Saoudite qui ont battu l’Argentine, jouer au même niveau que toutes les autres équipes nationales, ce n’est plus une nouveauté, alors qu’il y a seulement quelques années, cela semblait impossible. La FIFA a beaucoup investi dans ces pays, tant dans les formations que dans les installations. Au Moyen-Orient, il y a un grand désir de sport et c’est une chose positive car, au-delà de la controverse, le football et les valeurs du sport en général sont la meilleure solution qui puisse favoriser les processus d’intégration et de mondialisation entre les peuples et les peuples et les peuples». Des propos qui risquent de faire jaser...

À lire Youssouf Fofana n’a pas digéré les célébrations des Argentins
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité