Algérie : le come-back fracassant de Rachid Ghezzal

Alors que sa carrière était au point mort il y a deux saisons, Rachid Ghezzal revient fort sur le devant de la scène. Tout d’abord avec le Besiktas mais aussi avec l’Algérie avec qui il a fait un retour remarqué ce jeudi.

Rachid Ghezzal avec l'Algérie
Rachid Ghezzal avec l'Algérie ©Maxppp

Eté 2019. La carrière de Rachid Ghezzal est alors au point mort. Plus en odeur de sainteté à Leicester, l’ancien Lyonnais est prêté à la Fiorentina. Après quelques semaines d’adaptation, le milieu offensif commence à faire parler de lui en Serie A au point de devenir titulaire avec la Viola après l’interruption du championnat du fait de la COVID. Mais la Fio n’a pas les moyens de le conserver et Ghezzal retourne en Angleterre. Avec Islam Slimani, il s’entraîne avec la réserve et se désespère. Mais il finit par trouver une porte de sortie en toute fin de mercato du côté de la Turquie et du Besiktas.

La suite après cette publicité

Et « Rachon » va rapidement mettre tout le monde d’accord au sein du club stambouliote. En six mois, l’ancien grand espoir de l’OL enchaîne les performances de haut vol et surtout les passes décisives. L’actuel meilleur passeur de Superlig avec 13 offrandes (en 21 matches) régale les supporters du club turc et son duo avec le redoutable attaquant canadien Cyle Larin fait des étincelles. De quoi se rappeler au bon souvenir de l’équipe nationale d’Algérie et de son sélectionneur Djamel Belmadi

Un retour fracassant en Equipe d’Algérie

Invité-surprise de la liste des Fennecs pour les éliminatoires de la CAN 2021, Rachid Ghezzal (qui n’avait plus été appelé depuis octobre 2018) était ravi de revenir en sélection comme nous l’a confié un proche du joueur. « Rachid se sent bien et est très fier de revenir en sélection. C'était l'un de ses objectifs principaux lorsqu'il a signé au Besiktas. Il était très motivé à l'idée de porter à nouveau le maillot des Fennecs, et je pense que cela s'est rapidement vu sur le terrain. » Face à la Zambie, il avait la lourde tâche de remplacer sur le flanc droit de l’attaque algérienne un certain Riyad Mahrez retenu par Manchester City. Et le moins que l’on puisse dire c’est que son retour a été fracassant.

En seulement 45 minutes, il a dynamité la défense zambienne. Tout d’abord en ouvrant le score à la 18e minute d’un plat du pied après une superbe action collective, puis en délivrant une belle passe décisive pour Islam Slimani après un slalom incroyable dans la surface zambienne. Touché à la cheville juste avant la mi-temps, Ghezzal, dont la blessure est finalement moins grave que prévue, a dû laisser ses partenaires sur le terrain et a assisté impuissant au retour de la Zambie sur deux penaltys pour le moins douteux.

Le Besiktas veut le garder en fin de saison mais…

Mais l’essentiel est ailleurs pour Rachid Ghezzal qui avait besoin d’un match référence avec les Fennecs pour confirmer son incroyable retour en forme aperçu avec le Besiktas depuis le début de la saison. Et la prestation du joueur avec l’Algérie a été suivie avec la plus grande attention en Turquie puisque de nombreux médias font état du retour en forme du joueur avec le champion d’Afrique 2019. Au sein du club stambouliote, on est bien évidemment ravi de cette bonne pioche qui n’a pas coûté grand-chose puisque l’attaquant de 28 ans est prêté par Leicester.

Selon nos informations, le Besiktas va tout faire pour tenter de le conserver en fin de saison. Si son futur à Leicester est incertain puisque Brendan Rodgers ne compte pas vraiment sur lui, Galatasaray, Fenerbahce et d’autres clubs européens pourraient venir frapper à la porte, surtout s’il termine la saison aussi bien qu’il ne l’a commencé. Un come-back retentissant pour un joueur dont la dernière saison référence datait de 2015-16 avec l’OL. Une nouvelle preuve pour ceux qui pourraient encore en douter que dans le football tout va très vite, comme le dit l’adage…

Plus d'infos

Commentaires