Exclu FM Ligue 1

TFC, Rafael Ratão : «ça va être une saison merveilleuse !»

Par Alexis Pereira
3 min.
TFC, Rafael Ratão : «ça va être une saison merveilleuse !» @Maxppp

Avec 11 réalisations et 3 passes décisives en 25 apparitions en Ligue 2, Rafael Ratão (26 ans) a été l'un des moteurs du Toulouse champion de France et promu en Ligue 1. L'attaquant brésilien déborde d'ailleurs d'envie et d'ambition à l'aube de découvrir ce nouveau championnat après des expériences au Japon, en Corée du Sud, en Ukraine ou encore en Slovaquie. «Je suis impatient. C'est une nouvelle expérience pour moi, gratifiante. Je suis très motivé à l'idée de jouer dans un championnat d'élite, un des meilleurs du monde, un des trois meilleurs selon moi. Jouer contre les meilleurs joueurs du monde, des internationaux, je suis très heureux et très motivé. C'est la concrétisation d'un rêve. Je jouais avec certains des joueurs manette en main, maintenant, je vais jouer contre eux pour de vrai. Ça va être une saison merveilleuse !», nous a-t-il confié les yeux écarquillés.

La suite après cette publicité

Et s'il vise le maintien parmi l'élite pour son TFC, l'Auriverde ne s'interdit pas de rêver. «Nous souhaiterions évidemment pouvoir être dans la première partie de classement, mais nous devons garder les pieds sur terre. Nous venons de monter, nous avons besoin de nous renforcer car la Ligue 1 est très forte, très disputée. Notre effectif est déjà de qualité, avec beaucoup de jeunes qui veulent grandir, comme moi. On fera tout pour terminer le plus haut possible, mais on ne peut rien annoncer. Je connais la qualité des joueurs des autres équipes et j'espère que nous pourrons nous battre et être tranquille pour développer notre football. Nous voulons faire de grandes choses, mais nous savons que l'objectif d'un club promu est de se maintenir. Nous avons un bon groupe, alors, qui sait, on pourra peut-être rêver en grand», nous a-t-il lancé. Et pour mettre toutes les chances de son côté, le natif de Cascavel s'est entraîné durement pendant ses vacances. «Ma préparation a été bonne. J'embarque pour la France ce mardi, cela faisait longtemps que je n'avais pas de vacances d'un mois, ça m'a permis de profiter de la famille, de m'entraîner et de prendre du bon temps. Je suis prêt, préparé, je me suis entraîné dans ma ville pour être en bonne forme. J'ai maintenu le rythme pour ne pas revenir avec du retard, j'ai réussi à tenir. J'ai fait attention à moi, je suis bien et pressé de reprendre l'entraînement et les matches au plus vite», nous a-t-il expliqué. Philippe Montanier appréciera.

À lire Alexandre Lacazette a eu plusieurs clubs à ses trousses
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité