Un joueur de l'Olympic Cuxac d'Aude décède après un match

Par Mathieu Rault
4 min.
Un joueur de l'Olympic Cuxac d'Aude décède après un match @Maxppp

Le football amateur touché par un drame. Dimanche 2 octobre, quelques instants après le coup de sifflet final de la rencontre opposant l'Olympic Cuxac d'Aude au club du Haut-Minervois, Gabin Boutet, 28 ans, qui était sorti à la pause et se plaignait d'une douleur à l'oeil gauche, a fait un malaise dans les vestiaires. Victime d'un arrêt cardiaque, le numéro 4 du club de Cuxac, dont l'équipe première évolue en Départementale 1, n'a pu être réanimé, malgré l'intervention rapide des secours.

La suite après cette publicité

«Il n'avait d'yeux que pour le football, en vrai passionné de ballon rond et grand supporter de l'OM. Pilier de son club, l'Olympic Cuxac d'Aude, vrai leader sur et en dehors du terrain, battant, guerrier, il réussissait à embarquer tout le monde derrière lui grâce à sa hargne et son envie. Il était le vrai liant, le ciment du groupe car il se démenait pour intégrer chaque nouvel arrivant, il avait un surnom pour chacun et toujours un mot positif. C'était un grand frère pour tous les jeunes du club qui voyaient en lui un vrai mentor et un exemple à suivre,» dit de lui un proche et ex-coéquipier à Foot Mercato.

À lire Union Berlin : les raisons du transfert avorté d’Isco

«Gabin était l'âme de l'OC. Capitaine de l'équipe 2 depuis trois ans, bénévole extrêmement dévoué, il donnait tout son temps au club et il apportait de la bonne humeur et des sourires partout où il passait. Son départ est une tragédie pour tout le monde, tant il était apprécié grâce à sa gentillesse infinie», a communiqué la formation audoise, qui a mis en ligne une cagnotte pour aider sa famille dans cette terrible épreuve.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité