Ligue 1 : Nantes s'offre Clermont et remonte dans le top 5

Par Aurélien Macedo
3 min.
Ludovic Blas avec le FC Nantes @Maxppp

En forme, le FC Nantes accueillait un promu clermontois toujours aussi intéressant. Dans un match vite rythmé par les exclusions de Johan Gastien et Sébastien Corchia, ce sont les Canaris qui l'ont emporté (2-1). La bande d'Antoine Kombouaré est cinquième de Ligue 1 désormais.

Hier, le SCO d'Angers et l'AS Saint-Étienne se sont quittés sur un score de parité (2-2) la onzième journée de Ligue 1 se poursuivait ce samedi avec un match entre le FC Nantes (9e) et le Clermont Foot (14e). Deux équipes de milieu de tableau qui pouvaient se rapprocher du podium. À domicile, les Canaris optaient pour un 4-2-3-1 assez classique avec un double pivot composé de Pedro Chirivella et Roli Pereira De Sa tandis que Ludovic Blas, Moses Simon et Randal Kolo Muani figuraient sur le front de l'attaque. Clermont de son côté s'articulait en 4-2-3-1 avec Jodel Dossou, Jason Berthomier et Elbasan Rashani en soutien de Mohamed Bayo en attaque.

La suite après cette publicité

Les deux équipes ont vu rouge

Le jeu était assez ouvert entre les deux équipes et Mohamed Bayo déclenchait une jolie banderille (5e). La réponse nantaise était immédiate avec une frappe du gauche de Roli Pereira de Sa qui passait au-dessus du but auvergnat (10e). De nouveau bien trouvé en attaque, Mohamed Bayo frappait encore et manquait le cadre (11e). Si Clermont se procurait vite quelques occasions, Nantes montait en puissance avec une frappe de Fabio qui était déviée par Randal Kolo Muani (25e). Finalement, le match tournait après l'expulsion de Johan Gastien pour un coup de sang sur Andrei Girotto (30e). Réduit à dix, Clermont reculait logiquement et cela profitait aux Canaris.

À lire Mercato PSG : un club de Premier League propose 70 M€ pour Kang-In Lee

Sur la droite, Sébastien Corchia bottait un coup franc et trouvait Andrei Girotto dont la reprise ne laissait pas la moindre chance à Arthur Desmas (1-0, 38e). Alors que Nantes avait fait le plus dur, Sébastien Corchia se manquait et sa faute sur Vital N'Simba était sanctionnée d'un carton rouge (41e). Cela relançait totalement la partie puisque Nantes évoluait désormais à dix comme Clermont. Même si Nantes terminait mieux la première période, cela obligeait Antoine Kombouaré à réorganiser complètement sa défense. Au retour des vestiaires, Clermont débutait fort.

La suite après cette publicité

Nantes peut remercier Ludovic Blas

Sur la gauche, Elbasan Rashani remontait le ballon et trouvait Mohamed Bayo devant la surface. Plein axe, il se jouait de Fabio avant de surprendre Alban Lafont et remettre les deux équipes à égalité (1-1, 49e). Totalement relancée, cette rencontre laissait entrevoir des possibilités de part et d'autre, mais finalement Nantes reprenait les devants. Ludovic Blas décalait idéalement sur la droite Randal Kolo Muani qui le retrouvait d'une belle passe en retrait. L'ancien joueur de Guingamp était vigilant et prenait le meilleur sur Arthur Desmas avec le deuxième but nantais (2-1, 61e). Clermont tentait de réagir et sur corner, Cédric Houtondji voyait sa tête passer à gauche des buts d'Alban Lafont (73e).

Le défenseur auvergnat réalisait une grosse erreur dans la foulée et Ludovic Blas lançait sur orbite Randal Kolo Muani. Ce dernier rentrait dans la surface, fixait le gardien et déposait la sphère vers les buts. Finalement, c'était sauvé de justesse sur la ligne par Florent Ogier (75e). Distributeur de caviars, Ludovic Blas trouvait ensuite Moses Simon sur la gauche de la surface, mais son tir était repoussé en corner par le gardien (82e). Ne se mettant pas à l'abri, Nantes ne concédait rien en retour et tenait son avantage. Finalement, cette victoire 2-1 permet à Nantes de grimper à la cinquième place de Ligue 1 à un point de Lens qui est deuxième.

La suite après cette publicité

Le classement de la Ligue 1

Le classement des buteurs de la Ligue 1

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité