Ligue 1 : Moumbagna évite une défaite embarrassante de l’OM face à Toulouse !

Par Aurélien Macedo
3 min.
Faris Moumbagna avec l'OM @Maxppp

Qualifié en demi-finale de l’Europa League, l’OM qui restait sur trois défaites de rang a évite de justesse une quatrième défaite de rang en Ligue 1 contre Toulouse (2-2).

Gros programme ce dimanche en Ligue 1 avec de nombreuses affiches dont un intéressant Toulouse - Olympique de Marseille pour le compte de cette 30e journée. Relégué à trois points de Rennes qui est septième et à sept longueurs de Lens sixième et actuel détenteur d’une qualification en Ligue Europa Conference, l’Olympique de Marseille se devait de l’emporter pour ne pas hypothéquer ses derniers espoirs d’être européen via le championnat. De son côté, Toulouse qui a quasiment validé son maintien avait l’occasion de revenir à hauteur de points de son adversaire du soir. Les Violets optaient pour un 3-4-2-1 avec Zakaria Aboukhlal et Yann Gboho pour épauler Thijs Dallinga en attaque. De son côté, l’OM se présentait en 4-3-3 avec Pape Gueye dans un rôle inhabituel de défenseur central. Devant, Luis Henrique et Joaquin Correa accompagnaient Pierre-Emerick Aubameyang.

La suite après cette publicité

Classement général Ligue 1 Uber Eats

# Équipe Pts J DIF G N D BP BC
8 Marseille Marseille 50 34 11 13 11 10 52 41
9 Reims Reims 47 34 -5 13 8 13 42 47
10 Rennes Rennes 46 34 7 12 10 12 53 46
11 Toulouse Toulouse 43 34 -4 11 10 13 42 46
12 Montpellier Montpellier 41 34 -5 10 12 12 43 48
Voir le classement complet

Les Toulousains débutaient mieux la rencontre à l’image d’une tête de Thijs Dallinga facilement captée par Pau Lopez (9e) ou une percée de Zakaria Aboukhlal dont le centre-tir passait devant le but sans trouver le cadre ou un partenaire (17e). La réponse phocéenne arrivait des phases arrêtées. Sur un coup franc lointain de Jordan Veretout, Guillaume Restes se déployer pour la première fois de la partie (25e). L’Olympique de Marseille montait en puissance à l’image de ce centre de Joaquin Correa capté de justesse par Guillaume Restes devant Pierre-Emerick Aubameyang (26e). Le Gabonais se montrait juste après sur coup franc. Dans l’axe, légèrement excentré sur la droite, il armait une frappe forte vers la gauche du but qui venait mourir sur le poteau d’un Guillaume Restes médusé (32e).

À lire OM : Jérôme Rothen se paie Jean-Louis Gasset

Moumbagna évite la défaite à l’OM

Le danger se rapprochait et suite à un ballon mal dégagé par Rasmus Nicolaisen, Pierre-Emerick Aubameyang se fendait d’une volée que Guillaume Restes allait détourner en corner (38e). Suite à ce coup de pied de coin, Jordan Veretout allait tenter une frappe de loin. Profitant d’un contre favorable, Jean Onana surgissait dans les six mètres pour arrachait l’ouverture du score (1-0, 39e). Un temps fort bien négocié par les Phocéens qui auraient même pu se mettre à l’abri, mais le tir de Pierre-Emerick Aubameyang passait au-dessus du cadre (42e). Un raté avec des conséquences puisque sur corner Rasmus Nicolaisen profitait d’une mauvaise sortie de Pau Lopez pour égaliser de la tête (1-1, 45e +2). Dos à dos à la pause, les deux formations allaient tenter de se départager au retour des vestiaires. Marseille se distinguer assez vite puisque Pierre-Emerick Aubameyang manquait de peu d’accrocher le cadre (55e).

La suite après cette publicité

Marseille poussait pour reprendre les devants et Pierre-Emerick Aubameyang servait en retrait Jordan Veretout qui croisait trop sa tentative (59e). Entré en jeu, Iliman Ndiaye adressait ensuite un bon centre à Faris Moumbagna qui tombait sur la sortie rapide de Guillaume Restes (62e). Toulouse reculait, mais Marseille aurait pu se faire piéger sur un long ballon pour Thijs Dallinga sans la sortie de Pau Lopez (69e). Toulouse insistait et sur corner Moussa Diarra était proche de délivrer les Violets (71e). Le danger se rapprochait dangereusement pour Marseille et finalement le courroux s’abattait sur les joueurs de Jean-Louis Gasset. Sur la gauche, Gabriel Suazo débordait et centrait en retrait vers le premier poteau. Il trouvait Yann Gboho qui allait fusiller Pau Lopez (2-1, 82e). Résistant jusqu’aux dernières secondes, Toulouse allait finalement craquer via Faris Moumbagna dans les dernières secondes (2-2, 90e +6). Avec ce match nul 2-2, Marseille évite la quatrième défaite de rang mais se retrouve neuvième à un point de l’OL et deux longueurs de Rennes.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité