Dernière journée de la première journée de la phase de poules de la CAN 2019, avec l’entrée en lice ce mardi du Cameroun, qui affrontait la Guinnée-Bissau à Ismaïla. Les Lions Indomptables s’avançaient en tant que favoris face à une nation qui participait pour la deuxième fois à la phase finale d’une CAN (la première remontant à 2017). Les hommes de Clarence Seedorf prenaient vite le contrôle des opérations, mais peinaient à créer des différences. En attaque, on retrouvait un trident Toko Ekambi-Choupo-Moting-Bassogog, et c’est ce dernier qui se mettait le plus en évidence. D’abord en tirant au dessus (7e), puis en servant bien Zambo Anguissa, l’ancien Marseillais, pour une frappe (24e).

Mais le joueur du Henan Jianye allait surtout rater la plus grosse occasion de la première mi-temps en dévissant totalement sa frappe alors que le but était ouvert après un excellent centre en retrait de Toko Ekbami, consécutif à une belle ouverture de Zambo (31e). Et les Bissau-Guinéens là-dedans ? Ils n’étaient pas ridicules, loin de là, emmenés par le Monégasque Pelé et le remuant Piqueti sur son côté gauche. Le premier se signalait d’ailleurs par une belle frappe tendue, mais non cadrée, après un bon service du second (12e). Le Cameroun se rapprochait toutefois de plus en plus de l’ouverture du score, sur une tête de Dawa Tchakonte suite à un coup de pied arrêté (36e), puis sur un nouveau long ballon mal repris par Toko Ekambi (45e). La Guinée-Bissau avait le mérite de résister et tenait le 0-0 à la pause.

L’ancien Sochalien Yaya Banana a ouvert la marque

Au retour des vestiaires, le Cameroun intensifiait sa domination et investissait le camp adverse. Choupo-Moting enroulait une frappe du gauche, bien détournée par Jonas Mendes (50e), puis il oubliait son partenaire en retrait après un joli numéro (52e). Zambo Anguissa enlevait trop sa frappe (54e). Les occasions s’enchaînaient mais les Bissau-Guinéens faisaient le dos rond et résistaient, bien aidés par un gardien vigilant. Jusqu’à un corner tiré par Toko Ekambi, côté gauche, qui était repris de la tête par le défenseur central Yaya Banana (1-0, 66e). Le Cameroun était délivré et il doublait même la mise, après un coup de flipper dans la surface entre défenseurs qui bénéficiait à Bahoken, à peine entré en jeu (2-0, 69e).

En l’espace de trois minutes, les hommes de Clarence Seedorf avaient débloqué le tableau d’affichage et ils pouvaient enfin respirer. La Guinée-Bissau réagissait avec une belle tête de Piqueti sur le poteau d’Onana (73e) mais ne pouvait inverser le cours du match. Le Cameroun lance donc idéalement sa CAN avec ce succès inaugural et se place en tête de son groupe en attendant le deuxième match de la soirée, prévu à 22 heures entre le Ghana et le Bénin.

Revivez le film du match.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10