L’UEFA ne plaisante pas avec le fair-play financier. Le 19 juin dernier, l’instance dirigeante du football européen annonçait que le Dinamo Moscou était exclu de la prochaine édition de l’Europa League au profit du Rubin Kazan. Un coup dur évité de justesse. Cependant, s’il se qualifie en coupe d’Europe au terme des quatre prochaines saisons, le Dinamo devra passer son tour. Via un communiqué, l’UEFA vient en effet de préciser que cette sanction.

« Le FC Dinamo Moskva a été suspendu de sa prochaine compétition de l’UEFA s’il se qualifiait entre les saisons 2015/16 et 2019/20. La Chambre de jugement de l’Instance de contrôle financier des Clubs de l’UEFA (ICFC) a annoncé aujourd’hui que le FC Dinamo Moskva sera exclu de toute compétition de l’UEFA pour laquelle il se qualifierait pour les quatre saisons à venir (soit les campagnes 2015/16, 2016/17, 2017/18 et 2018/19). Raison : le club n’a pas été à même de se plier aux mesures requises par les Articles 58 à 63 du Règlement sur les Licences de club de l’UEFA et le Fair-Play financier. »

Un énorme coup de tonnerre qui risque d’avoir de grosses conséquences au sein de l’effectif moscovite. Actuel troisième de son championnat, le Dinamo pourrait avoir du mal à retenir à moyen terme certains de ses éléments-clés tels que Christopher Samba, Alexander Buttner, mais surtout Yann M’Vila ou encore Mathieu Valbuena. Ce dernier fait d’ailleurs les gros titres du jour dans la rubrique mercato. Incertain sur son avenir après l’annonce de la première sanction, Valbuena risque de considérer encore plus sérieusement un départ si ce ban de quatre ans se confirme.