Le monde du football est sous le choc. En début d’après-midi, Séville, puis de nombreux clubs par lesquels est passé l’Andalou, ont annoncé la terrible nouvelle. Et l’Espagne est touchée, forcément. Joueur emblématique du football espagnol des années 2000, José Antonio Reyes avait défendu les couleurs des clubs les prestigieux outre-Pyrénées, à l’image de son club formateur, Séville, ou encore le Real Madrid et l’Atlético. Celui qui a porté la tunique de la Roja à 21 reprises avait également tenté sa chance à l’étranger, à Arsenal et à Benfica notamment. Redoutable provocateur sur le terrain, il était réputé pour ses qualités de dribble et sa facilité à marquer des golazos.

Tous les sites d’information espagnols ont rapidement mis la triste nouvelle en une, et les hommages ne se sont pas fait attendre. La Fédération Espagnole de Football a notamment reporté sept rencontres de deuxième division qui se jouaient cet après-midi. Thierry Henry, son ancien coéquipier à Arsenal, a voulu lui adresser un message sur les réseaux sociaux : « je suis dévasté d’apprendre la triste nouvelle sur José Antonio Reyes. Joueur extraordinaire, superbe coéquipier et être humain exceptionnel. J’envoie de la force et du courage à sa famille et ses amis pour surmonter cette période difficile ». De même pour Sergio Ramos, ancien coéquipier : « brisé. Détruit. Je n’ai pas les mots. Tout mon amour à sa famille. On ne t’oubliera jamais l’ami ! Repose en paix mon frère ».

Élan de solidarité dans le foot espagnol

« Je n’y crois pas, quelle tragédie énorme. Aujourd’hui nous courrons tous sur l’aile gauche avec toi et ta famille. Repose en paix mon ami », a lancé Joaquín, joueur emblématique du Betis, club rival de Séville. Les Blanc et Vert ont aussi tenu à rendre hommage à ce joueur qui leur en a fait voir de toutes les couleurs. « Le FC Barcelone veut exprimer ses condoléances pour la mort du footballeur José Antonio Reyes, un joueur brillant et charismatique, un des joueurs les plus remarqués et avec la meilleure carrière de notre football. Repose en paix », a de son côté communiqué le FC Barcelone sur ses réseaux sociaux.

« Le Real Madrid veut transmettre ses plus sincères condoléances à la famille, aux amis et aux collègues de Reyes, à qui il s’unit dans la douleur immense causée par sa perte », a lancé le Real Madrid. « Je suis profondément triste et sans mots après avoir connu cette tragique nouvelle. Je n’oublierai jamais ta magie et ton sourire Jose, jamais. Ce fut un honneur d’être à tes côtés. Je t’embrasse et envoie tout le courage du monde à ta famille, tes amis et les clubs que tu as représentés », a écrit son ancien coach Unai Emery. Le directeur sportif sévillan Monchi a aussi tenu à rendre un vibrant hommage à Reyes : « nouvelle impossible à croire, impossible à encaisser, c’est dur mon Dieu... Repose en paix José Antonio Reyes... Quelle peine... Antonio (Puerta, NDLR) et toi allez faire un sacré côté gauche là haut ».