Ce samedi, la Ligue des Nations nous réservait une belle affiche dans ce groupe A entre les Pays-Bas et l’Allemagne. A cette occasion, Ronald Koeman alignait un 4-3-3 avec le trio Bergwijn, Depay, Babel en pointe, Kevin Strootman démarrait la rencontre sur le banc. De son côté, Joachim Löw optait pour un 4-3-3 avec le trio Müller, Werner, Uth en attaque. En début de match, l’Allemagne obtenait la possession et la sélection hollandaise procédait en contres. Il fallait attendre la 15ème minute pour entrevoir une première opportunité allemande. Werner combinait avec Müller, et se retrouvait seul devant Cillessen, mais le joueur du RB Leipzig se loupait totalement. Les champions du monde 2014 se montraient une nouvelle fois dangereux avec Kroos qui servait Müller au point de penalty dont la frappe était repoussée avec brio par Cillessen (18e).

Les hommes de Ronald Koeman réagissaient sur un coup-franc tiré par Depay, De Ligt voyait sa tête captée par Neuer (19e). Peu avant la demi-heure de jeu, la sélection hollandaise ouvrait le score. Sur un corner frappé par Depay, Babel voyait sa tête heurter la transversale. Van Dijk avait bien suivi et poussait de la tête le cuir au fond des filets (1-0, 29e). Ce but galvanisait les troupes de Koeman qui manquaient de doubler la mise. Sur la droite, Depay centrait fort devant le but mais Ginter sauvait le coup sous la menace de Babel (33e). La sélection allemande montrait le bout de son nez juste avant la pause, avec Müller sur la droite de la surface dont la tentative passait à côté des buts gardés par Cillessen (39e). Le portier hollandais se signalait trois minutes plus tard en se couchant bien sur une tête de Uth (42e). Les Pays-Bas manquaient le break suite à un centre de Dumfries, Depay croisait trop sa tête (45e).

Memphis Depay intenable

Au retour des vestiaires, l’Allemagne se montrait plus conquérante dans le jeu. Sur un corner, Hummels s’élevait plus haut que tout le monde et voyait sa tête sauvée sur la ligne par Babel (53e). Joachim Löw insufflait du sang frais avec les entrées de Draxler et Sané (57e). La formation allemande manquait l’égalisation d’un cheveux. Sur un excellent ballon distillé par Kimmich dans le dos de la défense hollandaise, Leroy Sané seul devant Cillessen croisait trop sa frappe (65e). Cinq minutes plus tard, Julian Draxler bien servi par Kimmich voyait sa reprise de volée passer juste au dessus. Les troupes de Ronald Koeman passaient tout près du 2-0 avec Depay qui se faufilait dans la défense allemande avant de voir sa frappe repoussée par Neuer (76e). Sur un contre meurtrier, les Pays-Bas faisaient le break dans le money-time. Sur une contre attaque meurtrière, Promes filait sur la droite et servait Depay seul au point penalty qui ajustait Neuer (2-0, 86e).

L’attaquant lyonnais se signalait une nouvelle fois, lancé en profondeur par Blind et voyait sa lourde frappe heurter la transversale (90+1). Les Pays-Bas assénaient le coup de grâce par Wijnaldum qui réalisait un festival dans la défense allemande avant de tromper Neuer (3-0, 90+3). La sélection hollandaise s’offrait ainsi un prestigieux succès. Dans les autres matchs de la soirée, la Macédoine s’amusait face au Liechtenstein (4-1) avec notamment un doublé de Trajkovski (10e, 30e). La Bulgarie revenait de loin face à Chypre et l’emportait sur le fil (2-1) grâce à des buts signés Despodov (59e) et Nedelev (68e). Enfin, l’Irlande et le Danemark se quittaient dos à dos (0-0) malgré une grosse domination danoise.

Les résultats de la soirée

Pays-Bas 3-0 Allemagne : Van Dijk (29e), Depay (86e), Wijnaldum (90+3) pour les Pays-Bas

Irlande 0-0 Danemark

Bulgarie 2-1 Chypre : Despodov (59e), Nedelev (68e) pour la Bulgarie ; Kastanos (40e) pour Chypre

Macédoine 4-1 Liechtenstein : Trajkovski (10e, 30e), Pandev (36e), Alioski (68e) pour la Macédoine ; Yildiz (37e) pour le Liechtenstein

Retrouvez le film du match sur notre live commenté.