Victor Guzman (Pachuca/Mexique/23 ans) :

Très polyvalent, Victor Guzman est la nouvelle sensation du CF Pachuca. Ce milieu offensif très technique est d’ailleurs sur les tablettes de l’Atlético de Madrid, du PSV Eindhoven ou encore du Borussia Dortmund. Victime d’une rupture des ligaments croisés la saison dernière qui lui a empêché de briguer une participation à la Coupe du monde, il a très vite retrouvé ses sensations. Meilleur joueur de sa formation, il a inscrit 9 buts et distillé 5 passes décisives en 16 matches lors du tournoi d’ouverture. Avec Diego Lainez et Hirving Lozano il représente le futur de la sélection mexicaine.

Roberto Alvarado (Cruz Azul/Mexique/20 ans)

Autre sensation de la Liga MX, Roberto Alvarado est déjà l’un des meilleurs joueurs du championnat. Appelé El Piojo (le Pou), il se distingue avant tout pour ses grosses capacités de percussion. Passé par Pachuca et Necaxa, il a pris une autre dimension depuis son arrivée à Cruz Azul cet été. Auteur de 4 buts et 6 passes décisives en 32 rencontres, il a déjà un impact conséquent sur le jeu de son équipe. Il a d’ailleurs permis à son équipe d’atteindre la finale du tournoi d’ouverture (défaite contre Club America). Déjà international depuis septembre (5 capes), il ne cesse de grimper les échelons.

Edson Alvarez (Club America/Mexique/21 ans)

Défenseur central de caractère, Edson Avarez peut également jouer latéral droit et milieu défensif. Très puissant, il se présente comme le digne successeur de Claudio Suarez et de Rafael Marquez. Déjà très considéré à Club America où il est l’un des cadres du haut de ses 21 ans, il s’est distingué en finale du tournoi d’ouverture. Auteur d’un doublé victorieux contre Cruz Azul (2-0), ce roc d’1m90 a déjà connu 20 capes avec la sélection mexicaine. Défenseur moderne, il a été annoncé dans le viseur de l’Ajax Amsterdam.

Erick Aguirre (Pachuca/Mexique/21 ans)

Disposant d’un profil assez atypique, ce joueur capable de jouer sur le côté peut également assumer un rôle de sentinelle. Formé à Monarcas Morelia, il a décidé de rejoindre Pachuca il y a deux ans. Une formation qui mise beaucoup sur les jeunes et dans laquelle il est comme un poison dans l’eau. Pas forcément très décisif, il se distingue avant tout par sa grosse activité et sa puissance. Avec déjà quatre sélections à son compteur, il a pris un rendez-vous avec l’avenir.

Ezequiel Barco (Atlanta United/Argentine/19 ans) :

Débauché à Independiente pour un montant de 12,28 millions d’euros, Ezequiel Barco est le plus gros espoir d’Atlanta United. Bien que perfectible, cet ailier gauche de 19 ans dispose de grandes qualités techniques. Son petit gabarit (1m67) et son explosivité en fait l’un des joueurs les plus prometteurs de Major League Soccer. Celui qui a été lancé dans le monde professionnel par Gabriel Milito ne cesse de monter en puissance et laisse entrevoir de grandes choses. Actuellement touché aux tendons du genou droit, il est blessé pour trois à quatre semaines.

Josef Martinez (Atlanta United/Venezuela/25 ans) :

Joueur le plus expérimenté de cette sélection, Josef Martinez (25 ans) a déjà pas mal vadrouillé. L’attaquant vénézuélien qui compte 47 sélections (10 buts) a révélé son talent au Caracas FC alors qu’il n’avait que 17 ans. Parti ensuite en Suisse (Young Boys de Berne et FC Thoune) puis en Italie (Torino), il a décidé de poser ses valises à Atlanta United. Auteur de deux saisons pleines avec la franchise de Major League Soccer, il dispose de réelles références. Auréolé du titre de Champion cette année, il s’est distingué sur le plan individuel. Meilleur buteur du Championnat avec 32 réalisations, il a également reçu le trophée de meilleur joueur.

Miguel Almiron (Atlanta United/Paraguay/24 ans) :

Dernier représentant de la colonie sud-américaine d’Atlanta United à faire partie de cette sélection, Miguel Almiron n’a pas volé sa place. Le natif d’Asuncion se distingue comme le cerveau de l’équipe championne de Major League Soccer. Acheté pour 7,5 millions d’euros lors de l’été 2016, le milieu offensif paraguayen a rapidement rentabilisé le prix de son transfert. Auteur de 22 buts et de 21 passes décisives en Major League Soccer, il a livré une année 2018 impressionnante et pourrait débarquer en Europe prochainement. Newcastle et le Real Betis Balompié sont intéressés.

Luciano Acosta (DC United/Argentine/24 ans) :

Autre Sud-Américain à avoir fait le choix d’aller en Major League Soccer pour poursuivre son développement, Luciano Acosta a pris une tout autre dimension. Depuis l’arrivée de Wayne Rooney à DC United, le milieu offensif argentin est transformé et fait l’étalage de tout son talent. Avec 10 buts et 17 passes décisives en 33 matches de championnat, il a terminé la saison sur des bases élevées et a été élu meilleur joueur de la Ligue lors du mois de septembre. Un départ du joueur cet été n’est pas exclu.

Corey Baird (Real Salt Lake/Etats-Unis/22 ans) :

Auréolé du titre de "Rookie de l’année", Corey Baird a livré une saison 2018 de haut vol avec le Real Salt Lake. L’attaquant américain de 22 ans n’est d’ailleurs pas étranger dans la qualification de sa franchise pour les play-offs. Le joueur originaire de Californie a inscrit 8 buts et a délivré 5 passes décisives en 31 rencontres de championnat. Aux portes de la sélection américaine, il semble être parti pour un nouveau cycle d’un an avec son club. Perfectible, il dispose d’une belle marge de progression et son futur s’annonce prometteur.

Kellyn Acosta (Colorado Rapids/Etats-Unis/23 ans)

Si Tyler Adams a quitté les New York Red Bulls pour rejoindre le RB Leipzig, son alter ego continue de faire des ravages en Major League Soccer. Milieu défensif capable d’évoluer en tant que latéral, Kellyn Acosta est un des fers de lance la nouvelle génération américaine. Box-to-box qui aime être au cœur du jeu pour contrôler le rythme des rencontres, cet international américain (22 capes, 2 buts) et un cadre des Colorado Rapids. Particulièrement intéressant la saison dernière, il n’a pas permis à son équipe de se qualifier en play-offs.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10