Ce n’est pas tous les jours qu’un entraîneur d’une équipe réserve a le luxe de pouvoir aligner deux joueurs recrutés pour plus de 80 M€. À Madrid, Raul (le célèbre Siete) a cette chance. Et ce week-end, à l’occasion de la réception de San Sebastian de los Reyes (2-0), l’entraîneur de la Castilla a pu aligner d’entrée de jeu Rodrygo et le dernier arrivé dans la maison merengue, Reinier. Une grande première plutôt réussie pour l’ancien pensionnaire de Flamengo. Resté sur le terrain pendant 70 minutes, Reinier a signé ses débuts par une jolie passe décisive du talon à destination d’Álvaro Fidgaldo pour l’ouverture du score.

De bon augure, même si son coach n’a pas manqué de tempérer les ardeurs. « C’est un garçon qui vient d’arriver. Il a été présenté avec les honneurs liés à un grand transfert. Il s’est entraîné avec nous et s’est très bien adapté, mais il faut avoir de la patience. Je pense qu’il a beaucoup de potentiel. Avant le match, il était nerveux. Il sait marquer des buts, il est sociable, c’est un bon garçon. On va l’aider mais il faut rester calme. Cette expérience avec le Castilla va lui servir et il progressera à chaque journée », a-t-il déclaré à l’issue de la rencontre.

Rodrygo éclipse la première de Reinier

Non convoqué par Zinedine Zidane en équipe première lors des quatre derniers matches, Rodrygo s’est quant à lui distingué d’une autre manière. Renvoyé en réserve, l’ex-Santista a scellé la victoire des siens en marquant le but du 2-0. Mais en célébrant sa réalisation, il s’est accroché avec le portier adverse. Ce qui lui a valu un deuxième carton jaune synonyme d’expulsion. Un carton rouge qui a d’ailleurs comme conséquence de le rendre indisponible pour le Clasico face au FC Barcelone. Un fait regrettable pour le secteur offensif du Real en manque d’inspiration et privé d’Eden Hazard pendant plusieurs mois. Mais pas de quoi en faire tout un plat pour Raul.

« Moi aussi quand j’ai débuté j’ai dû redescendre (en équipe réserve). Le club mise sur Rodrygo, c’est un joueur bien préparé. Aujourd’hui (hier), il a été décidé de le faire jouer avec la réserve et le Castilla est là pour aider les joueurs. Je l’ai vu très énergique et motivé. Demain (aujourd’hui), il s’entraînera à nouveau avec l’équipe première. Il était content d’avoir marqué, mais il a eu peur pendant sa célébration (quand le gardien adverse est venu à sa rencontre). L’arbitre a interprété ça en pensant que ça valait un carton jaune. »