La rédaction avait présélectionné 5 joueurs par ligne soit 5 gardiens de but, 5 défenseurs centraux, 5 défenseurs latéraux, 5 milieux de terrain et 5 attaquants. La sélection prenait en compte uniquement les prestations des joueurs du 1er janvier au 31 janvier. Les joueurs ayant disputé moins de 3 matches de compétition, comme ceux évoluant en Bundesliga par exemple, n’ont pas été retenus dans nos sélections. Voici le High Five du mois.

Gardien de but

Le vainqueur : Alisson Becker, Liverpool (21 890 votes)

5 matches, 4 clean sheets. Qu’ajouter de plus ? Certes Alisson Becker a été protégé par une charnière centrale Van Dijk/Gomez redoutable en janvier mais le gardien brésilien a aussi été remarquable quand il a été sollicité. Toujours vigilant et impérial dans ses buts, Alisson a stoppé 15 des 16 tirs qu’il a subis en janvier et il s’est même permis de réaliser une passe décisive pour Mo’ Salah lors du choc contre Manchester United. Le Brésilien mérite amplement son titre de meilleur gardien du mois de janvier 2020.

2ème : Jan Oblak, Atletico Madrid (17 409 votes)

Janvier a été compliqué pour l’Atletico Madrid qui a enchaîné les mauvais résultats. Le seul motif de satisfaction durant ce mois, c’est sans aucun doute la solidité de Jan Oblak. Délaissé par sa défense, le portier slovène a parfois réalisé des miracles qui n’ont pas été souvent récompensés. Oblak a tout même réussi à réaliser 2 clean sheets sur 5 matches disputés avec 80% d’arrêts sur les 25 tirs qu’il a concédés.

3ème : Thibaut Courtois, Real Madrid (13446 votes)

Contrairement à son homologue madrilène de l’Atletico, le Real Madrid va mieux. Il va même beaucoup mieux avec 6 succès en 7 matches disputés en janvier et un titre : la Supercoupe d’Espagne. Et parmi les joueurs merengues qui ont retrouvé le meilleur niveau, on retrouve Thibaut Courtois. En janvier, le gardien belge n’a encaissé que 2 buts sur les 5 matches qu’il a joués et sa confiance semble être revenue après un début de saison moyen.

4ème : Gianluigi Donnarumma, AC Milan (11672 votes)

À 20 ans, Gianluigi Donnarumma s’affiche déjà comme une valeur sûre. Pas franchement aidé par sa défense, le dernier rempart milanais a souvent sauvé les meubles le mois dernier avec 82% de tirs arrêtés (sur 22 tirs). Donnarumma a même réalisé 3 clean sheets en janvier.

5ème Dean Henderson, Sheffield United (7900 votes)

Dernier de ce classement, Dean Henderson paie sans doute son manque de célébrité/popularité. Car le jeune portier anglais de 22 ans, prêté par Manchester United à Sheffield United, a été excellent le mois dernier. Opposé à Manchester City, Arsenal et Liverpool en janvier, Henderson ne s’est pas dégonflé en réalisant des prestations de haut vol. Il a notamment arrêté un penalty de Gabriel Jesus et sorti magistralement une demi-volée de Mo’ Salah. Ce gardien a de l’avenir et il sera à surveiller de près dans les mois et les années à venir.

Défenseurs centraux

Le vainqueur : Virgil Van Dijk, Liverpool (30 900 votes)

Deuxième au classement du ballon d’Or 2019, Virgil Van Dijk a encore été impérial en janvier. Dominant dans les airs et au sol, excellent pour défendre la profondeur, et aussi rapide que la majorité des attaquants qu’il affronte, le Néerlandais continue sur sa lancée et ne semble pas vouloir s’arrêter. Vous l’avez élu meilleur défenseur du mois et on est complètement d’accord avec vous.

2ème : Raphaël Varane, Real Madrid (29 734 votes)

Après un début de saison délicat, Varane a retrouvé des couleurs cet hiver. Titularisé tantôt aux côtés de Sergio Ramos tantôt aux côtés d’Eder Militao, l’international français a sorti de grandes performances en janvier. Saignant dans ses interventions défensives et aussi buteur à deux reprises, Varane a largement contribué aux succès des Madrilènes, vainqueurs de la Supercoupe d’Espagne et de trois matches sur trois en Liga.

3ème : Joe Gomez, Liverpool (14 223 votes)

En janvier, Joe Gomez a fait beaucoup parler de lui mais pour les bonnes raisons. Fini les histoires avec Sterling, cette fois Gomez a impressionné par ses performances sur le terrain. Calme, vigilant et excellent dans la couverture, l’international anglais a été le complément parfait de Van Dijk durant cette période.

4ème : Francesco Acerbi, Lazio Rome (5 958 votes)

Si la Lazio Rome est surtout réputée pour son attaque cette saison, ce serait une erreur de ne pas mentionner des bonnes performances de Francesco Acerbi derrière. À 31 ans, l’Italien traverse sans doute la meilleure période de sa carrière et pourrait bien gagner une place de titulaire avec la sélection nationale italienne lors de l’Euro 2020.

5ème : Inigo Martinez, Athletic Bilbao (5 108 votes)

Le Basque n’est pas le défenseur le plus connu mais ses performances avec l’Athletic Bilbao en janvier méritent d’être soulignées. Très fort dans le duel, avec 67% de ses duels remportés le mois dernier, Martinez a aussi dépassé ses fonctions habituelles en réalisant 3 passes décisives en janvier.

Latéraux

Le vainqueur : Trent Alexander-Arnold, Liverpool (32 674 votes)

Deuxième meilleur passeur de Premier League, Trent Alexander-Arnold n’en finit plus de progresser. Sorte de meneur de jeu excentré et reculé, l’arrière droit a une nouvelle fois été déterminant en janvier avec notamment 2 passes décisives et 2 passés clés (les passes qui créent des décalages et des actions de but) par match.

2ème : Théo Hernandez, AC Milan (25 130 votes)

Surprenant meilleur buteur de l’AC Milan, Théo Hernandez s’éclate en Serie A. Pas toujours attentif défensivement, le Français se rattrape sur la partie offensive. L’arrière gauche a alimenté son compteur but de 2 unités ce mois-ci, portant son total à 6, avec un but somptueux contre Udinese.

3ème : Andy Robertson, Liverpool (23 942 votes)

Moins prolifique qu’Alexander Arnold, Andrew (“Andy”) Robertson n’en reste pas moins excellent. Infatigable, l’Écossais a fait preuve d’une belle régularité et il ne s’est pas démonté face à Adama Traoré, qu’il l’a tout de même fait souffrir.

4ème : Ricardo Pereira, Leicester City (15 426 votes)

L’ancien de l’OGC Nice continue d’être excellent avec Leicester. Même si son club a baissé de régime en janvier, l’international portugais est resté régulier dans ses performances, se permettant même de marquer un but et de délivrer une passe décisive.

5ème : Robin Gosens, Atalanta Bergame (4 456 votes)

Encore méconnu du grand public, Robin Gosens commence à se faire un nom en Italie. Son mois de janvier a été particulièrement prolifique avec 3 buts et une grande activité sur son couloir gauche.

Milieux de terrain

Le vainqueur : Kevin De Bruyne, Manchester City (25 001 votes)

Le milieu de terrain ultime a encore frappé avec 3 passes décisives et 3 passes clés par match. Plus embêté par les blessures, De Bruyne monte doucement en régime même si Manchester City a quasiment dit au revoir au titre.

2ème : Jordan Henderson, Liverpool (19 686 votes)

Le capitaine des Reds n’est pas souvent mis en avant mais le travail qu’il a réalisé sur les pelouses en janvier se devait d’être récompensé. Intelligent dans son placement pour compenser les montées des latéraux, habile à la récupération et buteur dans un match disputé contre Wolverhampton, Henderson a été dans tous les bons coups. Sa deuxième place est amplement méritée.

3ème : Casemiro, Real Madrid (18 829 votes)

Le grand Casemiro de la saison 2016/2017 serait-il de retour ? Sur ce mois de janvier, la réponse semble être oui. La sentinelle brésilienne a clairement rassuré les Merengues en retrouvant le volume de jeu de ses meilleures années. La preuve de son retour en forme ? Son doublé décisif contre le FC Séville.

4ème : Toni Kroos, Real Madrid (16 650 votes)

À l’instar de Casemiro, Toni Kroos a connu un gros regain de forme en janvier. L’Allemand a retrouvé de sa superbe comme l’attestent son pourcentage de passes réussies proche des 95% et ses quatre passes décisives.

5ème : Alejandro “Papu” Gomez, Atalanta Bergame (9 265 votes)

Chef d’orchestre de l’équipe la plus séduisante de Serie A (et peut-être d’Europe), “Papu” Gomez a régalé ses coéquipiers, ses supporters et les observateurs avec quasiment 3 passés clés par match, 3 passes décisives et 1 but en janvier.

Attaquants

Le vainqueur : Cristiano Ronaldo, Juventus (21 541 votes)

Sans surprise, le vainqueur du premier High Five chez les attaquants n’est autre que Cristiano Ronaldo. Après avoir commencé la saison en douceur, CR7 s’est énervé en janvier avec la bagatelle de 8 buts inscrits en 5 matches dont un triplé contre Cagliari.

2ème : Neymar, PSG (19 594 votes)

Débarrassé de ses blessures aux chevilles, Neymar a rappelé qu’il faisait encore partie des meilleurs joueurs du monde. Brillant dans le 4-4-2 de Thomas Tuchel, le Brésilien a collectionné les buts (6) en délivrant aussi 2 passes décisives.

3ème : Ciro Immobile, Lazio (18 076 votes)

Le meilleur buteur de Serie A c’est lui ! Avec 25 buts déjà en championnat, Ciro Immobile n’en finit plus de rendre fous les gardiens et défenseurs adverses. En janvier, l’international italien a carburé avec 7 buts.

4ème : Adama Traoré, Wolverhampton (17 077 votes)

Depuis son départ du FC Barcelone, Adama Traoré a bien grandi. Liverpool peut en témoigner. Lors du match entre Wolverhampton et les Reds, Traoré a rendu folle la meilleure défense de Premier League par sa puissance et ses dribbles. S’il n’a pas marqué en janvier, l’ailier a délivré 3 passes décisives et surtout réussi 54 dribbles sur 68 tentés.

5ème : Josip Ilicic, Atalanta Bergame (6 372 votes)

Le dernier de ce classement aurait sans doute mérité un meilleur sort. Avec 6 buts dont un triplé mémorable contre le Torino, l’attaquant slovène a largement contribué aux bonnes performances de l’Atalanta Bergame en janvier. Agé déjà de 32 ans, Ilicic arrive-t-il au sommet de son art ?