Le PSG est prêt à s’emballer, Wanda Nara temporise

En Italie, Tuttosport révèle qu’une belle histoire d’amour pourrait naître entre Mauro Icardi et le PSG. En tout cas, le club français semble déjà conquis si on en croit les informations du quotidien transalpin. Les Parisiens souhaiteraient l’acheter définitivement et dès maintenant. Il faudrait pour cela débourser les 70M€ convenus avec l’Inter, mais pour l’instant c’est Wanda Nara qui ralentirait le dossier affirme Tuttosport. L’épouse et l’agent d’Icardi préfèrerait attendre un peu, afin d’être sûre que le PSG compte vraiment franchir le pas, et faire de l’Argentin une pièce maîtresse de l’effectif.

Klopp revient sur sa prolongation

Du côté de l’Angleterre, Jurgen Klopp fait parler de lui. Vendredi, il a prolongé officiellement avec Liverpool pour une longue période, puisque son contrat court maintenant jusqu’en 2024. « Quatre ans et demi de plus », titre ainsi le Daily Mirror qui rapporte les déclarations de l’entraîneur allemand suite à l’officialisation de la nouvelle. « Cette équipe est tout simplement exceptionnelle en ce moment, on aime tous ça, mais on doit rester sur la bonne voie et ne pas s’endormir, car les équipes ne dorment pas et continuent d’avancer. Avant d’ajouter : quand je partirai je veux que ce club reste dans une très bonne position ». Ce contrat fait aussi la Une du Sun ce samedi, le célèbre tabloïd nous livre également le nouveau salaire de Klopp : 15 millions de livres sterling par an, soit environ 18M€.

Carrasco proche du Betis ?

Enfin, on termine ce tour de la presse en Espagne, avec une info transfert en provenance d’« Estadio Deportivo ». Le journal Sévillan nous apprend ce samedi que Yannick Ferreira Carrasco pourrait rejoindre les rangs du Betis. En tout cas, le joueur lui voudrait revenir en Espagne et le club de Séville serait heureux de lui ouvrir ses portes. À condition toutefois, qu’il ne compromette pas les autres transferts prévus par le Betis, à savoir deux milieux de terrains. Pour Estadio Deportivo, ce serait « la cerise sur le gâteau ».