Avant le coup d’envoi de la Coupe du Monde 2018 en Russie, le Brésil était désigné comme le grand favori. Au final, la Seleção a dû rentrer chez elle dès les quarts de finale avec un Neymar plus critiqué que jamais. Remis à temps de sa blessure à la cheville contractée lors du Clasico entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille, le numéro 10 auriverde a dû encaisser une énorme vague de critiques. La raison ? Son penchant trop prononcé pour les roulades sur la pelouse à la moindre faute subie. Des reproches si nombreux qu’ils ont entraînés un mea culpa pour le moins original de la star brésilienne.

Présent face à la presse brésilienne à l’occasion de l’annonce de la liste des joueurs retenus pour les matches amicaux face aux États-Unis et au Salvador, le sélectionneur national Tite a de nouveau été interrogé sur le cas Neymar. Et la réponse ne s’est pas fait attendre. « Je ne suis pas ici pour juger les comportements. Neymar, avec nous, mérite des éloges pour son comportement vu sa guérison, sa discipline. Muricy (l’ancien coach de Neymar à Santos) m’a dit : "je n’ai jamais eu de problème avec Neymar". Je répète ce qu’il a dit. Et concernant les critiques sur la faculté du Brésilien à se rouler par terre ? Il n’a rien réclamé aux arbitres. Pour moi, il fait partie du top 3 (mondial). (...) Le dernier contact que j’ai eu avec lui, je lui ai dit : "Je t’aime beaucoup Neymar, beaucoup plus de ce que tu penses. Je connais ta valeur". ».

Une mise au point immédiatement suivie d’une deuxième, de la part du staff médical. « Il a eu son opération (à la cheville) le 3 mars, il a recouru 14 mai, le 17 (mai) c’était son premier entraînement avec ballon. Il nous a surpris par son évolution. Il n’était pas au top de sa forme. Il faut prendre ça en compte. L’opération qu’il a subie demande un certain temps pour revenir. Il a eu cette confiance. Il voulait progresser pendant la compétition, et c’est ce qui est arrivé. Les actions de plus de 25 km/h ont été faites par lui. Les efforts à haute intensité ont été faits par Neymar. » Une défense en bonne et due forme destinée à mettre un terme à cette polémique estivale. À Neymar maintenant de clore définitivement ce dossier en répondant sur le terrain.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10