Quatrième de Série A, le Corinthians de Vagner Love, Ralf, Gil et Pedrinho semble malgré tout hors course pour le titre. L’écurie de São Paulo, à quinze points du leader Flamengo, envisage déjà de profonds changements. Et selon les informations en provenance du Brésil, c’est Fabio Carille, le coach en place, qui devrait faire les frais de ces résultats en demi-teinte. Le président Andrés Sanchez plancherait ainsi déjà sur sa succession pour le prochain Brasileirão en 2020.

Et d’après Goal au Brésil, si la piste Tiago Nunes, actuellement à la tête de l’Athlético Paranaense avec qui il a notamment remporté la Copa do Brasil, est évoquée, le nom de Sylvinho figure en très bonne place sur ses tablettes. Tout juste remercié par l’Olympique Lyonnais après trois mois de mandat, le technicien auriverde, passé par le Timão lorsqu’il était joueur (1995-1999) et membre du staff technique de Tite, garde tout de même une jolie cote au pays.

Sylvinho déjà sondé, des discussions pour Jardim

L’éphémère technicien rhodanien aurait ainsi été sondé par des personnes proches de l’encadrement du club. Une belle opportunité de rebondir pour l’ancien latéral gauche. Toutefois, il n’est pas le seul nom sur la liste des pensionnaires de l’Arena Corinthians. Goal explique en effet que Leonardo Jardim serait également dans les petits papiers. Le succès de son compatriote Jorge Jesus ces derniers mois à Flamengo donne peut-être des idées du côté de São Paulo.

Le coach de l’AS Monaco, critiqué après un début de saison poussif sur le Rocher, a même vu des intermédiaires évoquer une possible arrivée à la tête du géant brésilien. Et si les premières discussions avaient tourné court au vu des montants demandés par le clan lusitanien, les derniers échanges se sont montrés plus constructifs. Sous contrat jusqu’en juin 2021, le Portugais se sait menacé en cas de mauvaise série. Une chose est sûre, ça va bouger sur le banc du Corinthians.