« Le Bayern Munich s’est attaché les services de l’un des jeunes footballeurs les plus suivis après avoir trouvé un accord avec les Vancouver Whitecaps et la Major League soccer pour signer Alphonso Davies (17 ans). Le Canadien, né au Ghana, qui aura 18 ans le 2 novembre, rejoindra officiellement l’équipe première du recordman du nombre de titres de champion d’Allemagne le 1er janvier 2019. Son contrat court jusqu’au 30 juin 2023 ». Il y a quelques jours, le Bayern Munich annonçait en ces termes l’arrivée d’Alphonso Davies par le biais d’un communiqué officiel. Le jeune attaquant de 17 ans, lui, était aux anges et affichait un très large sourire.

« Je suis très content de mon transfert au Bayern. Enfant, j’ai toujours rêvé d’un tel moment. Maintenant, le rêve est devenu réalité. Mais maintenant, le travail continue, je dois tout donner pour profiter de cette opportunité », lâchait-il au site officiel de son futur club. Cette opération a de quoi surprendre. Les Bavarois, peu enclins à dépenser de grosses sommes sur le marché, ont mis, selon les indiscrétions parues outre-Atlantique, plus de 13 M€ sur la table. Un sacré montant qui s’explique par la concurrence plutôt rude sur ce dossier. Le Toronto Sun expliquait en effet début juillet que le Real Madrid, Liverpool, le PSV Eindhoven et Manchester United étaient également sur ses traces.

Schweini sous le charme !

Le Paris SG aurait lui aussi tenté un coup de dernière minute pour le buteur selon certaines sources américaines. Mais les pensionnaires de l’Allianz Arena ont finalement conclu l’affaire. Bastian Schweinsteiger, un ancien de la maison munichoise, a d’ailleurs promis un bel avenir à la recrue bavaroise. « Il a un gros potentiel avec sa vitesse et sa technique. S’il travaille dur, notamment ses aptitudes défensives, évidemment qu’il peut réussir en Europe », a lancé le champion du Monde 2014 avec la Nationalmannschaft, relayé par Goal. Auteur de 5 réalisations et 8 passes décisives en 21 apparitions en MLS cette année, il débarque donc précédé d’une sacrée réputation.

Un nouveau défi à relever pour ce citoyen du Monde au parcours peu commun. Né à Buduburam, un camp de réfugiés au Ghana, de parents ayant fui la seconde guerre civile au Liberia, il est arrivé au Canada à l’âge de 5 ans. C’est après ses premiers exploits au Edmonton Strikers que les Vancouver Whitecaps le repèrent. La franchise américaine l’intègre ensuite à son programme de formation dès 14 ans. Les échelons franchis les uns après les autres, il démarre avec l’équipe première en 2016. Un an plus tard, en juin 2017, il honorait sa première sélection A avec le Canada, en amical, contre Curação (2-1). Quelques semaines plus tard, il disputait la Gold Cup, terminant avec le titre de meilleur espoir de la compétition, avec 3 apparitions (1 réalisation).

Au Canada, il est considéré comme le footballeur le plus talentueux depuis de nombreuses générations. Tout un symbole. « Je suis né au Ghana, dans un camp de réfugiés. J’ai eu une vie compliquée, mais à mes 5 ans, le Canada nous a accueilli, ma famille et moi. Aujourd’hui, j’ai 17 ans et j’ai joué pour la sélection A. Je suis fier d’être un citoyen canadien et mon rêve est de disputer un jour la Coupe du Monde, et pourquoi pas dans la ville où j’ai grandi, Edmonton », lâchait-il lors de la présentation de la candidature nord-américaine pour l’organisation du Mondial 2026, finalement remportée par les États-Unis, le Mexique et donc le Canada. Son rêve est bel et bien vivant. D’ici là, Alphonso Davies a joué le All Star Game contre la Juventus (1-1, 6 t. a. b. à 4) et découvrira l’Europe en janvier.