Il n’a que 23 ans et pourtant, cela fait bien 5 ans que Kingsley Coman évolue au Bayern Munich, après avoir été formé au PSG et être passé par la Juventus Turin. L’ailier français a donc le temps devant lui, mais il semble avoir déjà trouvé son cocon, comme un certain Franck Ribéry avant lui. En effet, selon nos informations, Kingsley Coman est en négociations avec le club bavarois pour prolonger son contrat, qui s’achève actuellement en 2023, avec une revalorisation salariale à la clé.

Une belle preuve de confiance de la part des dirigeants munichois, qui ont souvent été frustrés par la fragilité physique de l’international français. Souvent coupé dans son élan depuis qu’il est au Bayern, Coman a toujours conservé le soutien de la direction du club, qui l’apprécie grandement. Dans les premières années, il n’était encore considéré que comme une alternative, le duo Ribéry-Robben étant toujours là. Mais il devait tenir le haut du pavé depuis leurs départs et il a encore récemment été touché (en décembre contre Tottenham en Ligue des Champions).

Selon nos informations, les dirigeants munichois ne lui ont pas caché la situation et lui ont bien expliqué qu’un ailier de talent serait recruté. Et que cet ailier a de grandes chances de se nommer Leroy Sané, avec lequel les derniers détails sont évoqués. Kingsley Coman n’est pas surpris ni déçu par la recherche d’un nouvel ailier, puisque le Bayern Munich manque de ressources à ce poste. Avec Gnabry, Coman et Sané, le club bavarois (qui compte Ivan Perisic dans ses rangs cette saison) serait parfaitement armé.