Tout se déroulait dans le meilleur des mondes depuis l’annonce de la liste des 23 joueurs retenus par Didier Deschamps. Les incertitudes concernant l’état physique de Benjamin Mendy et Djibril Sidibé étaient devenues de mauvais souvenirs et aucune blessure n’était à déplorer au cours des matches de préparation, si ce n’est une grosse bosse sur le front d’Olivier Giroud. Mais voilà, la journée d’hier pourrait avoir fait des dégâts. D’abord, il y a eu la frayeur Kylian Mbappé, qui a mis en alerte les supporters français durant une bonne heure avant que des messages de Rami, puis du principal concerné, viennent rassurer.

Mais voilà, selon les informations de L’Équipe, l’inquiétude est bien présente quant à l’état de la cheville gauche de l’attaquant parisien. Car elle est douloureuse depuis quatre mois, explique le journal, et un déplacement à Toulouse, où il avait été touché. Dès lors, un choc dans cette zone lui générait des douleurs plus fortes, ce qui a même parfois conduit Unai Emery à le laisser au repos, pour cette raison. L’optimisme, qui est de mise dans le camp français, est donc à confirmer par les sensations du joueur, annoncé comme titulaire face à l’Australie samedi.

Debuchy rappelé à la place de Sidibé ?

La plus grosse alerte vient cependant d’ailleurs et concerne Djibril Sidibé. À l’instar de Samuel Umtiti, il s’est contenté de courses en marge du groupe. Pour le Barcelonais, le staff français ne se fait pas de mauvais sang. En revanche, pour le Monégasque, l’inquiétude grandit très clairement. À tel point qu’un forfait définitif pour la Coupe du Monde est envisagé. Un réel coup dur potentiel pour Didier Deschamps, qui avait cru en la remise en forme express du latéral droit. Ce dernier avait refusé de se faire opérer du genou droit après sa blessure survenue face au PSG le 15 avril dernier, dans l’optique de participer au Mondial.

Ce qui ressemblait à un pari réussi est en train de prendre une mauvaise tournure puisque son genou est gonflé. Et le coup reçu à cet endroit face aux Etats-Unis n’arrange rien, forcément. C’était aussi le risque pris par Sidibé : en cas de choc, le genou allait-il résister suffisamment ? Pas assez pour reprendre l’entraînement trois jours après un match. Benjamin Pavard se tient donc prêt pour débuter face à l’Australie samedi. À plusieurs milliers de kilomètres, Mathieu Debuchy prépare lui peut-être déjà son sac pour venir remplacer Sidibé. L’équipe de France a jusqu’à vendredi midi dernier délai pour rappeler un joueur non retenu.