Éliminé des deux coupes nationales et distancé en championnat, l’Olympique Lyonnais n’a plus que la Ligue Europa pour espérer sauver sa saison et décrocher son billet pour la prochaine Ligue des Champions. Et pour leur entrée en matière dans cette C3, les Lyonnais devaient venir à bout de l’AZ Alkmaar en 16e de finale aller de la compétition européenne ce jeudi soir. Pour l’occasion, Bruno Genesio alignait un 4-4-2 en losange inédit au coup d’envoi cette saison avec Mammana et Diakhaby en charnière centrale, Jallet et Rybus sur les côtés de la défense, Gonalons en sentinelle, Tolisso et Tousart en relayeurs, et Darder en soutien du duo Lacazette-Fekir sur le front de l’attaque.

D’entrée, les Rhodaniens mettaient le pied sur le ballon et tentaient d’imposer leur rythme. Mais si le jeune Diakhaby s’offrait la première occasion de la partie avec une tentative de la tête non cadrée (5e), l’AZ Alkmaar n’allait pas attendre longtemps pour réagir. Coup sur coup, Bel Hassani, d’une frappe puissante du gauche, et Luckassen, d’un centre détourné par Rybus, obligeaient Lopes à se déployer (16e, 19e). Le club néerlandais se montrait tranchant en contre-attaque, mais l’OL allait faire la différence sur coup de pied arrêté. Sur un corner botté côté droit, Fekir, en deux temps, trouvait Tousart, seul au second poteau, qui poussait le cuir au fond des filets d’un plat du pied du droit (0-1, 26e).

Lacazette s’offre un doublé

Piqués dans leur orgueil, les hommes de van den Brom tentaient de revenir au score au plus vite, mais Anthony Lopes s’envolait une nouvelle fois pour détourner la reprise de volée lointaine de Jahanbakhsk (35e). Mais les Néerlandais allaient encore craquer, juste avant la pause. Parfaitement servi par Tolisso dans la profondeur, Lacazette éliminait facilement Tim Krul avant de pousser le cuir du gauche dans le but vide (0-2, 45e+2). Grâce à un bon Anthony Lopes et une grande efficacité sur le front de l’attaque, l’OL menait logiquement à la pause. Au retour des vestiaires, le club néerlandais revenait sur le pré avec de bien meilleures intentions, à l’image de Weghorst, côté droit, qui voyait sa frappe croisée frôler le poteau opposé de Lopes (46e).

Les locaux intensifiaient leurs offensives, et étaient tout proche de réduire la marque mais Bel Hassani, seul face au but vide, gâchait une énorme occasion en ne trouvant pas le cadre (53e). Et comme dans le premier acte, c’est lorsqu’ils semblaient sur le point de céder que les Lyonnais allaient faire la différence. Sur un superbe service de Tousart dans la profondeur, Lacazette devançait Wuytens puis Krul avant de conclure du droit dans un angle très fermé (0-3, 57e). Le 25e but de l’attaquant français cette saison toutes compétitions confondues. L’AZ Alkmaar ne perdait pas espoir et tentait de sauver l’honneur, mais Lopes effectuait une superbe double parade pour écarter le danger (64e).

Mais le club néerlandais allait finalement réussir à réduire l’écart grâce à un penalty obtenu par Garcia et transformé par Jahanbakhsh (1-3, 68e). Loin d’être abattus, les hommes de Bruno Genesio reprenaient immédiatement leur marche en avant et multipliaient les assauts sur les cages de Tim Krul en fin de match, à l’image des frappes de Fekir et Cornet qui inquiétaient le portier néerlandais (76e, 83e, 87e). Après un sauvetage de Mammana sur sa ligne (90e), l’OL crucifiait son adversaire du jour dans les ultimes secondes de la partie grâce à Jordan Ferri, récemment entré en jeu (1-4, 90e+5). Le score en restait là. L’OL s’impose sur la pelouse de l’AZ Alkmaar et s’offre un bel avantage avant le match retour au Parc OL.