Ce soir l’Olympique de Marseille a été balayé en finale de la Ligue Europa par l’Atlético Madrid par trois buts à zéro. Dans ce match, un homme a brillé, il s’agit d’Antoine Griezmann l’attaquant et international français. En très grande forme depuis le mois de janvier, le natif de Mâcon l’était encore plus ce soir, en cette veille de la liste de Didier Deschamps pour la Coupe du monde en Russie même s’il n’y a aucun doute qu’il en fasse partie.

Tout d’abord discret pendant la rencontre, il a surgi dans les pieds de Zambo Anguissa en première période pour aller marquer le premier but de la rencontre en battant, facilement Mandanda en face à face. En deuxième période, le Tricolore y a été de son doublé d’une sublime balle piquée. Le sort en était jeté alors et il a donc été élu homme de la finale assez logiquement par l’Union européenne des associations de football (UEFA). Et ils sont nombreux a tresser ses louanges.

« Si on l’avait eu à l’Olympique de Marseille »

« Je ne sais pas, je ne suis pas là pour vous dire si la sortie de Payet est le tournant du match. Je peux vous dire qu’il y a un joueur qui a fait la différence ce soir, c’est Antoine Griezmann. Si on l’avait eu à l’Olympique de Marseille, ça n’aurait pas été la même chose », a indiqué Adil Rami, les yeux brillants, en zone mixte après la rencontre. Mais le solide défenseur phocéen, qui a été au duel avec Diego Costa, n’a pas été le seul à être dithyrambique sur l’ancien de la Real Sociedad.

« Il est incroyable, c’est un des meilleurs joueurs du monde. J’espère qu’il restera beaucoup d’années avec nous », a expliqué son compatriote, Lucas Hernandez qui va regarder attentivement la liste de Didier Deschamps demain soir. « Griezmann a confirmé ce qu’il fait année après année. Il a été décisif au moment le plus important du match. Il a toujours fait les bons choix. Il doit être content d’être avec nous. Je n’ai aucun doute. Il a déjà joué trois finales avec nous. Il en a gagné deux. Il n’est pas loin d’être dans les objectifs qu’il avait de gagner des titres en venant à l’Atlético. Au point de vue sportif, nous ne sommes pas très loin de ceux qui sont plus forts que nous », a enfin lâché son coach, Diego Simeone, en conférence de presse. Ce soir, il n’y en avait que pour Griezmann, et c’est mérité !