Victime d’insultes raciste lors du match de championnat qui s’est disputé entre Dijon et Amiens ce vendredi (0-0), le défenseur des Picards, Prince-Désir Gouano a vu ses coéquipiers venir à son soutien pour demander l’arrêt de la rencontre. Si le match a repris et s’est terminé sur un score nul et vierge, le plus important était ailleurs. Après la rencontre, le joueur et la LFP ont condamné ces actes. L’UNFP vient de prendre à son tour position dans cette affaire contre le racisme dans un long communiqué avec l’objectif de se battre contre la discrimination et les messages de haines dans les stades.

« Il faut que nous soyons tous réunis pour continuer à en tourner les pages dans le respect de chacun des acteurs, afin de porter les valeurs qui sont les nôtres et de mettre définitivement hors-jeu le racisme. Tous les racismes ! C’est pourquoi, l’UNFP appelle toutes les parties concernées, y compris les supporters, y compris les médias, à se réunir dans les plus brefs délais pour envisager toutes les actions communes possibles que ce soit dans nos stades ou en dehors. Nous pouvons, nous devons agir. Frapper vite, frapper fort. Ensemble. Tous ensemble ! C’est de la sorte, et en se dotant des moyens nécessaires – qu’ils soient humains ou financiers -, que nous trouverons la meilleure réponse à donner, qui passera forcément par des actions de masse, une communication forte, un engagement total. »