Le duel entre Liverpool et Manchester City s’est poursuivi en sélection. Hier soir, on a appris que Raheem Sterling avait été écarté de la sélection anglaise pour le match face au Monténégro. Le joueur des Skyblues aurait eu un accrochage avec Joe Gomez qu’il aurait attrapé par le cou. Sur les réseaux sociaux, Sterling a fait son mea culpa. Attendu en conférence de presse ce mardi, Gareth Southgate savait qu’il serait questionné sur le sujet. Il a commencé par expliquer : « Je suis face à une très jeune équipe. Nous sommes dans un sport où les émotions sont souvent vives. Raheem a expliqué la nuit dernière dans un post que ses émotions avaient pris le dessus durant un bref moment. Ces choses arrivent dans le football. Vous devez trouver le moyen d’avancer. Cela demande du temps et que les émotions se calment. Nous avons d’excellents anciens qui jouent un rôle important pour rassembler tout le monde. Vous avez besoin de voir un groupe où les gens sont prêts à aller de l’avant. Ma priorité est toujours le bien-être de tous mes joueurs, tous. Ensuite, vous avez une décision à prendre. Vous devez décider s’il reste quelque chose à faire. C’était ma décision pour Raheem. Que cela soit public ou non, cela l’aurait été mercredi ou jeudi. Je préférais m’en occuper maintenant ».

Relancé sur les détails de cet incident, il a confié : « Ce n’est pas à moi de parler des détails de l’incident. A la fin, je dois toujours trouver la meilleure solution pour le groupe et la manière dont nous devons travailler pour aller de l’avant. C’est une ligne très difficile. Vous devez toujours être juste. J’ai pris la décision et je pense que c’était approprié. Raheem est un joueur important pour nous mais j’ai pensé que c’était la meilleure décision (...) Je ne suis pas prêt à entrer dans les détails. Il y a suffisamment d’opinions ou de discussions. Nous n’avons pas besoin d’en rajouter. J’ai dit qu’il me semblait nécessaire de le dire mais nous devons regarder le plus possible devant nous (...) J’ai discuté avec tout mon staff et les leaders du groupe. Mais au final, je suis le manager et je prends la décision. Chaque joueur a l’opportunité de parler avec moi s’il le veut. Mon point de vue est que tout le monde voulait aller de l’avant. Il est important d’être aussi juste que possible dans toutes les décisions que je prends, qu’il s’agisse d’un joueur senior ou d’un joueur junior. La décision a été prise de ne pas compter Raheem pour le match de jeudi et c’est la fin du problème pour moi. La priorité pour moi est de garder le groupe ensemble si possible et comme les émotions se sont calmées hier, c’était clairement une possibilité. Je suis très impressionné par les joueurs, par la manière dont ils ont travaillé ensemble ».