Il semblait entendu que le milieu de terrain norvégien Ole Selnaes (24 ans) allait quitter le Forez dans les prochains jours. Deux milieux, Valentin Vada (Bordeaux) et Youssef Aït Bennasser (Monaco) ont été prêtés à Saint-Etienne pour pallier le départ du joueur en Chine, où le marché ferme le 28 février. Mais le dossier traîne en longueur. Aujourd’hui, Frédéric Paquet, le directeur général de l’ASSE, est venu évoquer le cas du milieu de terrain arrivé au club en 2016 et n’a pas mâché ses mots. « On est à la fois spectateurs et victimes. Pour qu’un transfert se fasse, toutes les parties doivent être d’accord. Dans ce cas-là, le joueur et le club chinois étaient d’accord. Pas nous », a d’abord lancé le dirigeant stéphanois, avant de s’en prendre directement au joueur et à son entourage.

« S’organiser, s’ajuster, c’est le lot de plusieurs clubs durant le mercato. Ole Selnaes ? À travers ses agents, il s’est mis en tête qu’il allait partir. Or, rien n’a jamais été fait. Il est très perturbé. Aujourd’hui, Ole Selnaes est un joueur de l’ASSE. Il a repris l’entraînement. On lui a expliqué que son comportement avait été inexcusable auprès de ses coéquipiers, du staff et de l’ensemble du club, » a lancé le directeur général des Verts en conférence de presse. Un point presse lors duquel le coach stéphanois, Jean-Louis Gasset, a lui tenu un discours bien plus nuancé.« Ole Selnaes est venu s’excuser de son comportement. Le prendre en stage était logique. Mais, le joueur était perturbé par la situation. Je ne sais pas de quoi l’avenir sera fait mais je ne lui en veux pas », a lâché l’entraîneur de l’ASSE.